Actualisé 14.03.2016 à 16:05

RussieLa pilote ukrainienne va «beaucoup mieux»

Nadia Savtchenko, détenue en Russie pour meurtre, s'est remise à s'hydrater.

Si elle s'hydrate de nouveau, la pilote ukrainienne continue néanmoins sa grève de la faim, entamée le 3 mars.

Si elle s'hydrate de nouveau, la pilote ukrainienne continue néanmoins sa grève de la faim, entamée le 3 mars.

photo: Kein Anbieter

La pilote militaire ukrainienne «se sent beaucoup mieux» depuis qu'elle s'est remise à s'hydrater, a déclaré lundi l'un de ses avocats, Nikolaï Polozov. «Je lui ai rendu visite aujourd'hui (...). Elle boit de l'eau et prend des vitamines», a-t-il indiqué à l'AFP.

Nadia Savtchenko a mis fin à sa grève de la soif jeudi après avoir reçu une lettre qu'elle croyait écrite par le président ukrainien Petro Porochenko, mais qui s'est révélée être fausse, d'après ses avocats. «Ce genre de blagues montre la bassesse et la perfidie de la politique russe pro-Poutine», a-t-elle accusé dans une lettre manuscrite publiée sur Facebook par Nikolaï Polozov.

Si elle s'hydrate de nouveau, la pilote continue néanmoins sa grève de la faim, entamée le 3 mars, qu'elle dit vouloir prolonger jusqu'à l'énoncé du verdict de son procès, attendu les 21 et 22 mars.

23 ans de prison

Arrêtée début juillet 2014 sur le territoire russe selon Moscou, Nadia Savtchenko affirme de son côté avoir été capturée sur le territoire ukrainien par des rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine puis livrée aux autorités russes.

Jugée depuis l'été dernier par un tribunal de Donetsk, petite ville russe à quelques kilomètres de la frontière ukrainienne, Mme Savtchenko, contre qui le parquet russe a requis 23 ans de prison, est accusée d'avoir transmis à l'armée ukrainienne la position de deux journalistes russes tués par un tir de mortier dans l'est de l'Ukraine. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!