Canton de Berne: La piscine bannit momentanément les frites après un accident

Publié

Canton de BerneLa piscine bannit momentanément les frites après un accident

Dimanche, deux garçons ont été brûlés par de l’huile lors de la chute d’une friteuse à la piscine publique d’Ursenbach. L’établissement stoppe momentanément la vente de frites.

Les visiteurs comprennent la décision de la commune.

Les visiteurs comprennent la décision de la commune.

Getty Images/EyeEm

Dimanche après-midi, un accident s’est produit à la piscine publique d’Ursenbach (BE). Une friteuse installée en extérieur s’est soudain renversée et deux garçons ont été brûlés par de l’huile qui a giclé. Le personnel et des baigneurs leur ont prodigué les premiers soins en attendant l’arrivée des secours.

«Nous regrettons profondément cet incident et avons immédiatement ordonné des mesures de sécurité supplémentaires», a déclaré le Conseil municipal dans la «Berner Zeitung». Et parmi ces mesures se trouve l’interdiction temporaire de proposer des frites dans l’enceinte de la piscine. La commune a justifié sa décision en expliquant à «20 Minuten» que «lorsqu’un accident se produit avec une friteuse, on ne la remet pas en place le lendemain comme si rien ne s’était passé».

La commune n’en dira pas plus et attend les conclusions de la police pour connaître les circonstances exactes de l’accident. En accord avec les parents, elle ne fournit pas non plus d’informations quant à l’état de santé des deux garçons blessés.

Un «choc» pour les employés

Les habitants du village se montrent plus bavards. D’après eux, les victimes sont deux frères qui ne sont pas encore en âge d’aller à l’école. Il semblerait qu’ils jouaient au frisbee quand l’un d’eux a soudain foncé dans la friteuse.

Les visiteurs de la piscine, eux, assurent comprendre que les frites ne soient momentanément plus proposées. «Pour les deux employés du kiosque de la piscine, l’incident a été un choc. Je peux très bien comprendre qu’ils ne vendent pas de frites pour le moment, par peur et par respect», explique une mère de famille. «Il y a d’autres choses délicieuses ici, comme des pizzas et des burgers», ajoute un garçon. D’ailleurs… les frites ne sont de toute façon disponibles que le dimanche.

(sul/aze)

Ton opinion

74 commentaires