Hans-Rudolf Merz: La place financière doit revenir à des vertus suisses éprouvées
Actualisé

Hans-Rudolf MerzLa place financière doit revenir à des vertus suisses éprouvées

Le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz préconise un retour à des vertus suisses éprouvées pour que la place financière helvétique puisse surmonter la crise.

La modestie, la ténacité et la prudence ont contribué à sa prospérité, explique le conseiller fédéral.

«Il me semble que nous avons perdu du terrain dans ce domaine» a souligné M. Merz selon le texte de son discours prononcé jeudi lors d'un séminaire de la Fondation ch pour la collaboration confédérale à Interlaken. «Nous devons en revenir aux vertus éprouvées qui ont fait la force de l'économie suisse et fondé notre prospérité».

Pour le ministre des finances, les conséquences de la crise se font cruellement sentir pour de nombreux citoyens. Mais M. Merz se veut toutefois optimiste. «A plus long terme, la restauration de valeurs éprouvées rendra notre économie plus résistante et plus concurrentielle».

(ats)

Ton opinion