Actualisé 08.02.2011 à 09:33

Tensions en EgypteLa place Tahrir ne désemplit pas

Les manifestants occupent toujours la place Tahrir, en Egypte, continuant à réclamer le départ du président.

La place Tahrir est toujours occupée.

La place Tahrir est toujours occupée.

Plusieurs milliers de personnes étaient toujours présentes mardi matin sur la grande place Tahrir du Caire pour réclamer le départ du président égyptien Hosni Moubarak. Ils entamaient la troisième semaine du mouvement.

Les manifestants ont dormi sous des tentes ou enroulés dans des couvertures, ont constaté des journalistes de l'AFP. Nombre d'entre eux campaient au pied des chars de l'armée déployés sur plusieurs accès à la place.

Une grande banderole avec l'inscription «le peuple demande le départ du régime» continuait de flotter sur le village de tentes et de bâches. Des badauds promenaient sur la place, autrefois un carrefour congestionné par les embouteillages.

Le mouvement de protestation a commencé le 25 janvier dernier par des manifestations à travers le pays. L'occupation de la place Tahrir, devenue le symbole de la révolte anti-Moubarak, a commencé quelques jours plus tard.

Le président Hosni Moubarak a demandé lundi la formation d'une commission d'enquête sur les violences de mercredi dernier sur la place. Des affrontements meurtriers ont opposé partisans et adversaires du régime.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!