Tendance apéro: La planche de beurre: tendance la moins hygiénique de l’année?

Les planches de beurre sont de jolis plateaux apéro composés d’un seul ingrédient: du beurre, que l’on tartine de manière artistique et que l’on vient décorer d’ingrédients en tous genres. 

Les planches de beurre sont de jolis plateaux apéro composés d’un seul ingrédient: du beurre, que l’on tartine de manière artistique et que l’on vient décorer d’ingrédients en tous genres. 

goodmorningamerica/
Publié

Tendance apéroLa planche de beurre: tendance la moins hygiénique de l’année?

Jamais le beurre n’aura été aussi tendance que depuis l’arrivée des planches de beurre. Mais n’est-ce-pas un peu dégoûtant de voir plusieurs personnes y tremper leur pain? Un expert nous éclaire.

par
Luise Faupel

Les planches de beurre, ces plateaux apéro tartinés de beurre, font actuellement fureur sur les blogs alimentaires et les réseaux sociaux. Nous vous présentions d’ailleurs cette tendance la semaine dernière. Elles sont tellement jolies que certains comptes Instagram y sont entièrement consacrés, notamment butterboardsofficial.

Les magnifiques nuages de beurre fouetté décorés de fleurs comestibles ou de confiture sont presque trop beaux pour être mangés, mais sont censés être partagés entre ami(e) s, chacun y trempant son pain. Alors, bonne idée ou nid à bactéries?

Avez-vous déjà testé la planche de beurre?

Planches de beurre: un seul ingrédient, moult possibilités

Beurre salé, beurre au piment, orné d’oignons rouges, au miel de coriandre ou agrémenté de zestes de citron – les possibilités sont infinies et permettent de laisser libre cours à sa créativité. Plus c’est raffiné, mieux c’est.

Le tout est servi avec du pain frais, des bagels ou des blinis, même si l’accompagnement paraît presque accessoire. Ce qui crée la polémique est bien plus de savoir ce qu’il advient du pain et du beurre par la suite.

«Il faut arrêter avec les planches de beurre»

La planche joliment décorée est destinée à être partagée entre amis. Chacun peut prélever un peu de beurre à l’aide d’un couteau et en tartiner sur un morceau de pain ou simplement tremper ce dernier dans le beurre, ce qui n’est pas fait pour plaire à tout le monde.

«Il faut arrêter avec les planches de beurre et de beurre de cacahuètes. Ça m’évoque juste de la poussière et des cheveux», écrit Meena Harris sur Twitter. D’autres frémissent à l’idée de miettes de pain qui, très vite, se retrouvent dans le beurre orné de fleurs.

Mais il y a pire encore, notamment le «double dipping», qui consiste à tremper une nouvelle fois un morceau de pain, dans lequel on a déjà mordu et sur lequel se trouve désormais de la salive, ou des mains sales. Darin Detwiler, professeur et auteur du livre intitulé «Food Safety: Past, Present, and Predictions» a analysé cette tendance pour le site «HuffPost».

Planches de beurre: nids à bactéries?

Darin Detwiler émet quelques inquiétudes quant au fait que plusieurs personnes touchent et mangent un produit laitier. Il met en garde les amateurs de planches de beurre contre les «contaminations croisées dues à la manipulation de la planche par plusieurs personnes» et contre les «produits laitiers restés trop longtemps à température ambiante, les aliments réfrigérés devant rester au frais». 

D’où viennent les planches de beurre?

La planche de beurre a été popularisée par la TikTokeuse et blogueuse alimentaire Justine Doiron, alias @justine_snacks. Mi-septembre 2022, elle a posté une séquence de 28 secondes dans laquelle elle prépare une planche de beurre. À ce jour, la vidéo a récolté plus de 8,5 millions de vues sur TikTok et 11,2 millions de vues sur Instagram.

Mais ce n’est pas tant le contenu que la planche en bois elle-même qui préoccupe Darin Detwiler. «Il faut savoir qu’une planche en bois n’est pas facile à nettoyer. La faute aux microfissures et aux entailles de couteaux, dans lesquelles peuvent s’accumuler des agents pathogènes tels que E. coli, des listeria et des salmonelles», explique le professeur, pour qui la planche de beurre est une surface contaminée pouvant potentiellement entraîner des maladies.

Cette agitation est-elle justifiée? Après tout, nous autres Suisses avons l’habitude de partager des plateaux apéritifs entre collègues de bureau ou en famille au restaurant – et on entend rarement parler de maladies.

Conseils d’hygiène pour les planches de beurre

Il est recommandé aux plus maniaques, aux personnes ayant une déficience immunitaire ou aux femmes enceintes de/d’:

  • utiliser un plateau de service plutôt qu’une planche en bois.

  • utiliser des planches à découper différentes pour la viande crue et les autres aliments.

  • ne pas laisser le beurre à température ambiante pendant plus d’une heure.

  • utiliser du beurre salé, qui protège mieux contre les bactéries.

  • utiliser plusieurs planches de petite taille plutôt qu’une grande pour réduire le nombre de mains sur le plateau.

Pour certains, le risque de tomber malade après avoir trempé son pain dans du beurre sur une planche semble relativement faible: «La planche de beurre n’est pas quelque chose que je classerais parmi les 20 choses les plus risquées», déclare au New York Times Benjamin Chapman, spécialiste de la sécurité alimentaire.

Ton opinion

2 commentaires