Présidentielle française: La planète a les yeux rivés sur Paris
Actualisé

Présidentielle françaiseLa planète a les yeux rivés sur Paris

Le monde entier est présent dans la capitale française pour y suivre un des premiers tours de l'élection présidentielle les plus indécis de l'histoire.

par
Robin Carrel
Paris
1 / 5
Place de choix pour l'agence AP.

Place de choix pour l'agence AP.

Russia Today n'est pas mal non plus, mais il y avait encore du boulot.

Russia Today n'est pas mal non plus, mais il y avait encore du boulot.

Oups. Je crois que les journalistes chinois m'ont grillé.

Oups. Je crois que les journalistes chinois m'ont grillé.

Dans la «Ville Lumière», ce n'est plus Zlatan Ibrahimovic qui rayonne. Malgré la dernière attaque terroriste de jeudi, ce ne sont plus les attentats meurtriers qui font la une autour de la planète. Pas d'histoire romantique d'une starlette en goguette ou d'une pseudo-star de télé-réalité qui se fait détrousser qui finira en «TT monde» sur Twitter non plus. Non, en ce mois d'avril 2017, c'est une élection démocratique qui fera les gros titres des shows américains ou des bulletins de nouvelles russes.

Car après l'arrivée au pouvoir de Donald Trump et la sortie de la Grande-Bretagne de l'Europe, le monde entier attend une réponse. Est-ce que les Français vont confirmer la révolte des peuples contre leurs institutions? Est-ce que les lointains descendants de Voltaire et de Molière vont corroborer la tendance du repli sur soi qui est en train de gagner un monde pourtant toujours plus globalisé? De cette réponse découlera de nombreuses conséquences pour leur pays, mais aussi pour l'Europe entière. Au moins.

«RT» à côté d'«AP»

Du coup, Paris est devenu un studio de télévision géant. Au détour de chaque endroit touristique, vous pouvez apercevoir une chaîne chinoise qui se prépare pour un direct ou une journaliste allemande en train de se faire pomponner avant une intervention sur son réseau. Sur les bords de Seine, avec vue privilégiée sur la Tour Eiffel, c'est la puissante agence «Associated Press» qui a monté un studio complet. Juste à côté, c'est la chaîne d'état d'information continue «Russia Today» qui est en train de s'installer sur une péniche.

En Suisse et en Belgique, les suiveurs de l'actualité internationale ont toujours un petit avantage sur leurs homologues français. Hors des frontières hexagonales, pas d'interdiction de lancer des résultats avant la fermeture des derniers bureaux de vote à 20 heures. L'occasion d'aller gratter quelques clics bienvenus dans un pays trente fois plus peuplé que la Romandie. Attention toutefois, cette année, certains lieux de vote fermeront une heure plus tard que d'habitude. De quoi rendre un taux de fiabilité encore plus compliqué à atteindre.

Sur Twitter, le #RadioLondres est aussi une mine d'informations, même s'il faut toujours trier le bon grain de l'ivraie, comme l'indique cet excellent papier de nos collègues du «20 minutes» français. Alors si vous voulez tout savoir avant tout le monde, rendez-vous sur ces médias aux alentours de 19 heures. Nous, on suivra bien entendu tout cela et on tentera de vous le faire vivre sur notre site, nos applications et sur les réseaux sociaux depuis nos bureaux, mais aussi autour des bureaux de vote, devant l'Élysée, depuis le QG de Jean-Luc Mélenchon, puis dans les rues de Paris toute la journée.

Ton opinion