La pluie et les bouchons ont été discrets pour le début de l'EURO
Actualisé

La pluie et les bouchons ont été discrets pour le début de l'EURO

Largement attendus, les embouteillages et la pluie ont déjoué les prévisions en restant discrets ce week-end.

Les premiers matches de l'EURO samedi en Suisse ont eu lieu au sec, même si le temps a été frisquet.

Il a fait froid pour la saison dans les gradins des stades de Bâle et de Genève samedi soir. Au stade St-Jacques, le mercure atteignait 12,8 degrés à 18 h au moment du coup d'envoi de l'EURO. Deux heures plus tard au stade de la Praille, le thermomètre affichait 13,4 degrés, a indiqué dimanche à l'ATS MétéoSuisse. Les valeurs moyennes début juin dépassent les 16 degrés.

Sur les routes, des ralentissements ont été signalés, mais peu de bouchons par rapport à ce qui était attendu. Le nombre important de morts, au moins six, s'explique par l'accident dramatique qui a coûté la vie à trois jeunes de 15, 16 et 25 ans, samedi soir près d'Illnau-Effretikon (ZH). Roulant à une vitesse excessive, le conducteur a perdu la maîtrise de sa voiture qui a heurté un arbre.

Un automobiliste de 43 ans a été tué sur le coup dimanche vers 3h30 dans un accident sur l'A12, près du pont de la Glâne, entre les jonctions de Rossens et Matran (FR). L'autoroute est restée fermée durant trois heures.

Une collision frontale entre deux voiture a fait un mort samedi en fin d'après-midi sur le territoire de la commune de Sonvilier (BE). Quatre autres personnes ont été blessées et la route a longuement été fermée. A Saanen (BE), un automobiliste de 75 ans s'est tué samedi matin après que sa voiture a dévalé plusieurs talus.

(ats)

Ton opinion