Espace: La plus grosse comète observée se dirige vers notre Système solaire
Publié

EspaceLa plus grosse comète observée se dirige vers notre Système solaire

Grâce au télescope Hubble, la NASA vient de confirmer la taille imposante de la plus grande comète jamais détectée dans l’espace. Elle se rapprocherait de notre planète.

La comète C/2002 VQ94 (Linear), avec ses 90 kilomètres de diamètre, était jusqu'à présent la plus grande jamais découverte. Aujourd’hui, grâce aux observations faites avec le télescope Hubble, la comète 2014 UN271 – aussi baptisée Bernardinelli-Bernstein du nom de ses premiers observateurs – l’a détrônée.

Cette comète a été découverte en 2014, mais alors trop éloignée de nous, sa taille exacte ne pouvait être déterminée. Les observations faites avec le télescope spatial Hubble ont récemment permis de l’estimer.

Cet astre fait environ 130 kilomètres de diamètre, soit un noyau d’environ 50 fois plus grand que celui de la plupart des comètes connues. Son poids est tout aussi impressionnant, la NASA parlant de 500 milliards de tonnes.

«La pointe de l’iceberg»

«Cette comète est littéralement la pointe de l’iceberg de plusieurs milliers de comètes qui sont trop faibles pour être vues dans les parties les plus éloignées du système solaire. Nous avons toujours soupçonné que cette comète devait être grosse car elle est si brillante à une si grande distance. Maintenant, nous confirmons que c’est le cas», a déclaré David Jewitt, professeur de science planétaire et d’astronomie à l’Université de Californie et co-auteur de l’étude parue dans «The Astrophysical Journal Letters». 

Au niveau de l’orbite de Saturne

Il s'agit certes d'un objet céleste gigantesque, dont la trajectoire actuelle le dirige en direction de notre planète à 35’000 km/h – une vitesse qui n’est pas si extraordinaire dans le vide intersidéral, la Station spatiale internationale, par exemple, évoluant à plus de 28’000 km/h. 

Mais la comète ne devrait pas passer trop près de notre planète, ni tout de suite. En effet, selon les scientifiques, «la comète ne s'approchera pas à moins d'un milliard de kilomètres du Soleil, et cela n'arrivera qu'en 2031». En janvier 2031, elle serait donc en périphérie de l’orbite de Saturne. Une fois passée, elle devrait reprendre son chemin vers les «confins glacés» du Système solaire.

Nuage d’Oort

Selon les auteurs de la recherche, Bernardinelli-Bernstein se serait déjà rapproché du Soleil à plusieurs reprises. Son prochain passage constituerait sa seconde entrée dans le Système solaire interne. Autant dire que cette visite serait considérée comme un événement historique.


À l'heure actuelle, les scientifiques supposent que la comète vient du nuage d’Oort, un lieu – encore à ce jour hypothétique – situé autour du Système solaire qui serait à l’origine de milliers de milliards de comètes.

Ce diagramme compare la taille du noyau solide et glacé de la comète C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein) à plusieurs autres comètes.

Ce diagramme compare la taille du noyau solide et glacé de la comète C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein) à plusieurs autres comètes.

NASA
(vja)

Ton opinion

17 commentaires