Classement Forbes: La plus puissante, c'est Angela
Actualisé

Classement ForbesLa plus puissante, c'est Angela

La chancelière allemande Angela Merkel reste en 2009 la femme la plus puissante de la planète d'après le magazine «Forbes».

Le classement annuel, publié mercredi, reste dominé par le monde des affaires.

A l'exception de Mme Merkel -au 1er rang pour la quatrième fois-, les neuf autres du peloton de tête sont toutes des chefs d'entreprise. La Française Anne Lauvergeon, présidente du groupe nucléaire français Areva, garde ainsi son 9e rang et l'Américaine Irène Rosenfeld, présidente de Kraft Foods se classe 6e.

Si l'an dernier, la 7e place était dévolue à Condoleezza Rice, alors secrétaire d'Etat, l'actuelle chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, échoue en 2009 à la 36e place, alors qu'elle occupait la 28e place en 2008, lorsqu'elle n'était que sénatrice de l'Etat de New York.

La Première dame américaine Michelle Obama fait son entrée à la 40e place. La liste est américaine à plus de 60%. On note quelques Indiennes dont Sonia Gandhi, présidente du Parti du Congrès victorieux aux dernières élections législatives, passée du 21e rang en 2008 au 13e en 2009.

La magistrate new-yorkaise d'origine portoricaine Sonia Sotomayor, devenue juge à la Cour suprême des Etats-Unis, entre à la 54e place, et est devancée par Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure (51e).

La reine de l'empire médiatique Oprah Winfrey passe de la 36e à la 41e place, la nouvelle présidente de Yahoo Carol Bartz est au 12e rang alors que celle qu'elle a remplacée, Susan Decker, était à la 50e en 2008.

Enfin, la reine Elizabeth II d'Angleterre progresse, et passe de la 58e place en 2008 à la 42e en 2009.

(ats)

Ton opinion