La «Poire à Botzi» a son AOC
Actualisé

La «Poire à Botzi» a son AOC

Les amoureux de la fête de la Bénichon seront contents.

La «Poire à Botzi» est désormais protégée. Le petit fruit rond cultivée depuis des siècles dans le canton de Fribourg et sur certaines terres vaudoises est officiellement inscrit dans le registre des AOC et des IGP. Les opposants du premier jour ont jeté l'éponge.

La «Poire à Botzi» est une spécialité locale dégustée quasi exclusivement en septembre, principalement en tarte, en vin cuit ou comme accompagnement de la viande. Elle constitue un des plats typiques de la fête de la Bénichon.

Aucun recours n'a été interjeté contre la décision de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) du 16 août dernier qui rejetait tous les arguments des opposants à l'enregistrement. La «Poire à Botzi» devient ainsi le 16e produit agricole bénéficiant d'une AOC, a annoncé vendredi l'OFAG. La demande de protection avait suscité trois oppositions concernant l'aire géographique et le principe de son enregistrement comme AOC. (ap)

Ton opinion