Actualisé 11.08.2017 à 11:18

TurquieLa police a arrêté 42 militants kurdes et de l'EI

Selon les services de sécurité, la police a multiplié les interpellations en raison de liens présumés avec l'organisation djihadiste ou le PKK.

1 / 72
La justice turque a demandé mercredi l'arrestation du journaliste exilé en Allemagne Can Dündar. (5 décembre 2018)

La justice turque a demandé mercredi l'arrestation du journaliste exilé en Allemagne Can Dündar. (5 décembre 2018)

Keystone
Le Parlement turc a adopté une nouvelle loi «antiterroriste» controversée qui reprend plusieurs mesures de l'état d'urgence mis en place après le putsch manqué de juillet 2016 et aboli il y a une semaine. (Mercredi 25 juillet 2018)

Le Parlement turc a adopté une nouvelle loi «antiterroriste» controversée qui reprend plusieurs mesures de l'état d'urgence mis en place après le putsch manqué de juillet 2016 et aboli il y a une semaine. (Mercredi 25 juillet 2018)

AFP
Berlin a demandé des explications à Ankara après la fermeture soudaine d'une école allemande dans la ville turque d'Izmir. (Samedi 30 juin 2018)

Berlin a demandé des explications à Ankara après la fermeture soudaine d'une école allemande dans la ville turque d'Izmir. (Samedi 30 juin 2018)

AFP

La police turque a interpellé vendredi 42 personnes, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Ces arrestations sont liées à des liens présumés soit avec le groupe Etat islamique (EI), soit avec les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Vingt-deux sympathisants présumés de l'EI ont été arrêtés dans la province orientale d'Elazig. Les militants kurdes ont eux été interpellés dans la province méridionale d'Adana, précise l'agence de presse Anatolie.

Un drone pour abattre un avion

Selon les autorités d'Ankara, plus de 5000 djihadistes ont été arrêtés ces dernières années sur le territoire turc et 3290 étrangers ont été renvoyés vers leurs pays d'origine. Quelque 38'000 autres se sont vus refuser l'entrée sur le territoire turc pendant la même période, disent-elles.

Jeudi, la police turque a arrêté un militant russe de l'EI qui voulait utiliser un drone pour abattre un avion de chasse américain sur la base d'Incirlik, selon l'agence Anatolie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!