Actualisé 08.02.2008 à 13:03

La police à la recherche de l'auteur de la pollution de la Birse

Le procureur général du canton du Jura a ouvert une enquête de police suite à la pollution de la rivière la Birse à la dioxine.

Elle doit permettre de déterminer l'ampleur de la pollution et ses conséquences et d'identifier l'auteur. Une pollution d'une telle importance avec une substance toxique ne peut être que le fait de l'homme, a annoncé vendredi le Ministère public.

Les autorités jurassiennes avaient décidé mercredi (avant-hier) d'interdire la pêche dans la Birse dès le 1er mars prochain, jour de l'ouverture, après la découverte de valeurs trop élevées de Polychlorobiphényles dans des truites provenant de la Birse. Il existe en effet un risque potentiel pour la santé humaine en cas de consommation régulière de ces poissons contaminés. Le Ministère public rappelle que celui qui pollue intentionnellement ou même par négligence des eaux risque une peine pécuniaire, voire une peine privative de liberté. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!