Chasse à l'homme à Schaffhouse: La police a-t-elle pris les dénonciations au sérieux?

Actualisé

Chasse à l'homme à SchaffhouseLa police a-t-elle pris les dénonciations au sérieux?

Une chasse à l'homme est en cours. Un forcené a blessé plusieurs personnes, dont deux grièvement. La police exclut un acte terroriste.

par
ats/ofu
1 / 18
26.07 «Il est passé à 17h30 devant la vitrine, raconte Liman Kabashi. Jai tout de suite reconnu son visage et appelé la police.» Cest grâce au patron dune pizzeria de Thalwil que le forcené a été retrouvé.

26.07 «Il est passé à 17h30 devant la vitrine, raconte Liman Kabashi. Jai tout de suite reconnu son visage et appelé la police.» Cest grâce au patron dune pizzeria de Thalwil que le forcené a été retrouvé.

25.07 L'homme à la tronçonneuse a été arrêté. En fuite depuis qu'il a blessé cinq personnes lundi à Schaffhouse, il a été interpellé mardi en début de soirée à Thalwil (ZH).

25.07 L'homme à la tronçonneuse a été arrêté. En fuite depuis qu'il a blessé cinq personnes lundi à Schaffhouse, il a été interpellé mardi en début de soirée à Thalwil (ZH).

La voiture dans laquelle séjournait le forcené à la tronçonneuse a été emmenée par la police.

La voiture dans laquelle séjournait le forcené à la tronçonneuse a été emmenée par la police.

Un homme armé d'une tronçonneuse a blessé cinq personnes, dont deux grièvement, lundi matin à Schaffhouse. Les forces de l'ordre, qui estiment l'homme «dangereux», ont entièrement bouclé une partie de la vieille ville. Une chasse à l'homme est en cours.

D'importants effectifs de police ont été mobilisés pour tenter de trouver l'agresseur, a indiqué à l'ats une porte-parole de la police schaffhousoise. L'alerte a été donnée à 10h39. Plusieurs ambulances et un hélicoptère de la Rega ont été envoyés sur place.

Bureaux de la CSS visés

L'homme armé d'une tronçonneuse est entré dans un immeuble abritant des bureaux. Dans ceux de l'assurance maladie CSS, il a grièvement blessé deux personnes, a indiqué à l'ats une porte-parole de la CSS. Leur vie n'est pas en danger. Les blessés ont été transportés à l'hôpital. La porte-parole ignore qui sont les trois autres personnes. L'acte est lié à l'assurance, a indiqué Peter Sticher, procureur chargé de l'affaire, lors d'une conférence de presse.

Chasse à l'homme à Schaffhouse

La police schaffhousoise est à la recherche d'un présumé auteur de l'attaque à la tronçonneuse qui s'est produite lundi matin en vieille ville du chef-lieu cantonal. L'homme est décrit comme agressif et dangereux.

Schaffhouse: vieille ville bouclée

Une grosse intervention est actuellement en cours à Schauffhouse, révèle lundi matin «Blick» sur son site. Un homme se baladerait dans la rue avec une tronçonneuse à la main.

Il ne s'agit pas d'un acte terroriste, souligne de son côté la police dans un communiqué. L'auteur de l'attaque aurait pris la fuite au volant d'une VW Caddy blanche immatriculée aux Grisons. Le véhicule a été retrouvé, selon les forces de l'ordre, qui demandent à la population de ne pas s'approcher de la zone bouclée.

L'homme recherché, Franz W., est âgé de 51 ans. Il mesure environ 1m90 et a une allure négligée, type marginal. La police précise qu'il semble vivre dans la forêt, et qu'il ne sait réagir que de façon agressive lorsqu'il se sent acculé. Elle recommande donc de l'éviter. Toute personne qui l'apercevrait doit absolument le signaler à la police.

Interrogée par la presse, une porte-parole des forces de l'ordre précise que le motif ayant poussé l'homme à agir de la sorte n'est pas encore connu. On sait seulement qu'il s'est dirigé de manière ciblée dans les locaux de l'assurance CSS.

Plus tard dans la journée, 20 Minuten a interrogé le maire de la commune de Uhwiesen (ZH), Ruedi Karrer. Ce dernier explique être allé plusieurs fois balader son chien dans la forêt là où Franz W. vivait dans son véhicule, dont la police lui avait retiré les plaques d'immatriculation.

Selon les enquêteurs, il s'était enregistré comme résidant dans le canton voisin des Grisons (nord-est), où est encore immatriculé son véhicule, mais devenu marginal, il vivrait désormais la plupart du temps dans les bois ou dans sa voiture au milieu de vieux matelas et d'ordures. L'homme avait été signalé pour son comportement agressif par des habitants de la commune de Uhwiesen, voisine de Schaffhouse.

Découvrez la prise de position de la porte-parole:

Attaque à Schaffhouse

Un homme armé d'une tronçonneuse a blessé cinq personnes, dont deux grièvement, lundi matin à Schaffhouse. Les forces de l'ordre ont entièrement bouclé une partie de la vieille ville. Une chasse à l'homme est en cours. La police exclut un acte terroriste.

Agression à la tronçonneuse à Schaffhouse

Un homme armé d'une tronçonneuse a blessé cinq personnes, dont deux grièvement, lundi matin à Schaffhouse. Les forces de l'ordre ont entièrement bouclé une partie de la vieille ville. Une chasse à l'homme est en cours. La police exclut un acte terroriste.

Amoklauf Schaffhausen

Tout de suite après l'alerte, la police avait bouclé une partie de la vieille ville de Schaffhouse et fait évacuer les passants. Les habitants ont été priés de ne pas sortir et les commerces ont dû fermer leurs portes. Plusieurs ambulances et un hélicoptère de la Rega ont été envoyés sur place.

L'homme est qualifié de dangereux. Il est peut-être toujours en possession de la tronçonneuse et éventuellement d'autres armes. La police schaffhousoise est assistée dans ses recherches par les polices thurgovienne et zurichoise. La police allemande est aussi impliquée.

Le quinquagénaire est connu de la police pour deux affaires de violations de la loi sur les armes, a indiqué le Ministère public schaffhousois. Le bouclage policier d'une partie de la vieille ville a été levé en milieu d'après-midi. Les commerces situés dans la zone ont pu rouvrir. (ats/ofu/20 minutes)

Ton opinion