Belgique: La police achète de faux détecteurs de drogue
Actualisé

BelgiqueLa police achète de faux détecteurs de drogue

Un homme a vendu des détecteurs de balles de golf à la police belge, affirmant que les appareils pouvaient retrouver de la drogue. Il doit désormais rendre des comptes à la justice.

par
cbx

Un escroc anglais pensait avoir trouvé le bon filon. Il a vendu des détecteurs de balles de golf pour des détecteurs de drogues, de cadavres ou d'explosifs à la police belge, dès 2008.

Les agents se sont rapidement étonnés du manque d'efficacité du produit. Mais loin de se démonter, l'homme d'affaires organisait des démonstrations. «Le problème, c'est que même après, lors des contrôles sur la route, nous n'obtenions aucun résultat», raconte à Sudinfo le chef de la police des Trieux, entendu comme témoin au procès, à Londres.

L'arnaque rapportait gros, puisque le prix passait de 13 euros l'unité à 25'000 euros à la revente. Le Britannique aurait ainsi gagné quelque 1,2 million d'euros (soit quelque 1,5 million de francs). L'ONU et l'armée américaine ont également été grugées.

L'escroc a plaidé non coupable devant la cour.

Ton opinion