Actualisé 02.07.2012 à 16:31

Vernier (GE)La police affronte 200 manifestants à Frambois

Une marche partie de l'aéroport devait rallier le Centre de détention administrative ce lundi après-midi. Les forces de l'ordre ont utilisé des sprays au poivre.

de
tpi/jef

Les manifestants avaient prévu d'encercler le centre de détention administrative de Frambois pour en exiger la fermeture. La police leur a fait barrage quelques centaines de mètres avant qu'ils atteignent leur but. Alors que les deux groupes se toisaient, un mouvement de foule a incité les forces de l'ordre à faire usage de sprays au poivre sur les premiers rangs du cortège. Plusieurs activistes ont été incommodés. Quarante minutes après l'assaut, qui s'est produit vers 14h20, une jeune fille était toujours au sol.

Le cortège, composé d'environ 200 militants issus des milieux alternatifs, punks et altermondialistes, avait pour but de faire écho à la marche européenne des sans-papiers et des migrants, qui arrivait ce lundi à Strasbourg devant la Cour européenne des droits de l'homme. En ralliant Cointrin à Frambois, les manifestants, venus sans papiers d'identité, désiraient effectuer le chemin inverse des requérants d'asile déboutés et refoulés. Leur tract exigeait «des papiers pour tous».

La manifestation, annoncée depuis plusieurs jours, n'était pas autorisée. Les activistes se sont dispersés peu après 15 heures.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!