Peu-Péquignot (JU): La police arrête des brigands
Actualisé

Peu-Péquignot (JU)La police arrête des brigands

Deux femmes avaient été violemment agressées, en septembre passé, dans un restaurant d'un hameau jurassien. La police a mis la main sur quatre personnes.

Les trois auteurs d'un brigandage commis en septembre 2013 au Peu-Péquignot, sur la commune du Noirmont (JU), ont été interpellés, a indiqué jeudi le Ministère public jurassien. Un complice a également été arrêté. Les quatre prévenus sont domiciliés dans le Jura.

Le brigandage s'est produit un dimanche peu après minuit au relais équestre du Peu-Péquignot. La patronne et la sommelière de l'établissement avaient été agressées et rouées de coups à leur sortie du travail par trois inconnus qui voulaient l argent du restaurant. Dérangés par l arrivée d une tierce personne, les malfrats avaient pris la fuite sans emporter de butin. Les deux victimes avaient été admises à l'hôpital.

Selon un communiqué, les trois auteurs du coup ainsi qu'un complice ont été interpellés fin mars, au terme d'une enquête conduite par la police judiciaire et le Ministètre public. Ils ont reconnu les faits qui leur sont reprochés.

Les trois principaux prévenus sont actuellement placés en détention provisoire. Deux d'entre eux sont impliqués également dans le brigandage commis à la banque Raiffeisen de Bassecourt, en janvier 2013. L'instruction de ce dossier n'est pas terminée. (ats)

Ton opinion