Etats-Unis - Russie: La police arrête dix espions présumés
Actualisé

Etats-Unis - RussieLa police arrête dix espions présumés

Les Etats-Unis ont arrêté dix personnes accusées d'espionnage pour le compte de la Russie, a annoncé lundi le ministère américain de la Justice.

Ces dix personnes «prétendent» être Américains, Canadiens ou Péruviens, selon le texte de la plainte qui ne donne pas d'autre précision sur leur nationalité.

Les dix personnes ont été arrêtés dimanche après avoir mené une «mission clandestine à long terme aux Etats-Unis pour le compte de la Fédération de Russie».

En tout, onze prévenus sont accusés dans deux plaintes séparées. Neuf sont également soupçonnés de blanchiment d'argent.

Les dix qui ont été arrêtés dimanche, dans le New Jersey (est), à New York (nord-est), en Virginie (est) et dans le Massachussets (nord-est), devaient tous être présentés à un juge fédéral lundi.

Ils risquent cinq ans de prison pour les accusations d'espionnage, vingt ans pour le blanchiment d'argent.

«Nous ne commentons pas cette information»

Le ministère russe des Affaires étrangères a jugé mardi «contradictoires» les informations sur le démantèlement aux Etats-Unis d'un vaste réseau d'espions russes. Le Service de renseignement extérieur russe (SVR) a lui indiqué qu'il ne commentait pas l'information.

«Nous ne commentons pas cette information», a déclaré le porte- parole du SVR Sergueï Ivanov.

La justice américaine a annoncé lundi l'arrestation de dix personnes formées par le SVR pour s'immerger dans la société afin d'»obtenir des informations» en «infiltrant les cercles politiques américains».

Cette affaire est embarrassante dans le contexte actuel de relance des relations russo-américaines initiée par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev.

Dix ans d'enquête

La chaîne télévisée d'Etat Pervyi Kanal a ouvert son journal sur ces informations, tout en insistant sur le fait que les dix suspects arrêtés n'avaient pas encore été reconnus coupables.

Le démantèlement de ce réseau d'espionnage digne de la Guerre froide est l'aboutissement de dix ans d'enquête du FBI, selon les autorités américaines.

A la chute de l'URSS, les activités d'espionnage du KGB ont été confiées à deux institutions séparées, le SVR (Service de renseignement extérieur) et le FSB (Service fédéral de sécurité) qui est chargé du renseignement en Russie et du contre-espionnage. (afp)

Ton opinion