Groupes environnementaux: La police britannique paie des informateurs
Actualisé

Groupes environnementauxLa police britannique paie des informateurs

La police britannique paie des centaines d'informateurs au sein des groupes environnementaux afin d'avoir une meilleure connaissance de leurs activités et de leurs manifestations, a rapporté samedi The Guardian.

Le quotidien britannique affirme avoir obtenu près de trois heures d'images filmées en secret par une militante de Plane Stupid, une association hostile à l'extension de l'aéroport londonien d'Heathrow, qui assure avoir été approchée par des officiers de la police écossaise qui lui ont proposé de l'argent en échange d'informations sur les activités de son groupe.La police de Strathclyde a confirmé au quotidien que des officiers rencontraient des militants de Plane Stupid, un responsable indiquant au journal qu'il était de la responsabilité de la police d'«obtenir des renseignements».«La police de Strathclyde a été en contact avec plusieurs activistes impliqués dans les manifestations de Plane Stupid», a indiqué l'officier de police George Hamilton au journal.Dans les trois heures d'images, filmées par une activiste de 24 ans, les policiers indiquent qu'ils pourraient la payer des dizaines de milliers d'euros en échange d'informations sur les militants de Plane Stupid, rapporte le Guardian.Les policiers prétendent par ailleurs disposer de plusieurs centaines d'informateurs au sein des groupes d'activistes, situées sur l'ensemble du spectre politique, ajoute le quotidien. (afp)

Ton opinion