Valais: La Police cantonale vivra jeudi sa dernière Fête-Dieu
Actualisé

ValaisLa Police cantonale vivra jeudi sa dernière Fête-Dieu

Depuis plus de 200 ans, les agents paradaient avec fierté lors de cette manifestation religieuse et populaire. La fin de cette tradition passe mal.

par
xfz
1 / 3
kein Anbieter
kein Anbieter

«La Police cantonale n'a pas d'états d'âme. Elle se contente d'obéir aux ordres.» C'est la version officielle, donnée par le porte-parole Stève Léger. Dans les faits, les policiers sont plutôt amers. Une décision du Conseil d'Etat valaisan va, de facto, les priver de prendre part à la Fête-Dieu, dès l'an prochain.

Ce jeudi, ils paraderont une dernière fois dans les rues de Sion. «Pour nous, la Fête-Dieu a toujours été une manifestation très importante, à savoir que nous défilons avec fierté à cette occasion depuis plus de 200 ans», explique Stève Léger.

D'ailleurs, les policiers sont nombreux à être mobilisés pour cette fête religieuse et populaire: deux pelotons guidés par deux officiers et des portes-drapeaux, le tout sous le direction du Commandant, participent au défilé. De plus, quatre officiers accompagnent le dais.

La fin de cette tradition est à mettre en lien avec la volonté du Conseil d'Etat de diminuer le nombre de ses apparitions protocolaires. Et, du moment que le Gouvernement ne participera plus officiellement à la Fête-Dieu, les policiers non plus.

Si cette décision passe mal au sein des forces de l'ordre, elle n'est pas non plus du goût de nombreux civils. Selon «Le Nouvelliste», une pétition en ligne, lancée par le président du PDC de Savièse Robin Udry, aurait déjà réuni plusieurs centaines de signatures de Valaisans «déçus».

La police cantonale du Valais, Fête Dieu 1

La Police cantonale vivra jeudi sa dernière Fête-Dieu

La police cantonale du Valais, Fête Dieu 2

La Police cantonale vivra jeudi sa dernière Fête-Dieu

Ton opinion