Actualisé 16.10.2012 à 15:09

Russie

La police cherche des voleurs de sang contaminé

La police russe recherche des voleurs de poches de sang contaminé, volées dans le nord-est du pays et craint que les malfrats ne les revendent.

Vingt poches de sang contaminé par le virus de l'hépatite B et de la syphilis ont été dérobées dans la région russe de Vladimir, au nord-est de Moscou, a annoncé mardi la police locale qui craint que les voleurs ne les revendent.

Les poches contenant chacune 200 ml de sang contaminé devaient être acheminées dans un institut de recherches à Nijni-Novgorod (Volga). Elles ont été volées pendant leur transport, à la frontière entre la région de Vladimir et celle de Nijni-Novgorod.

«Les voleurs ont profité d'une pause du conducteur pour ouvrir la fourgonnette et dérober le réfrigérateur contenant les poches de sang», a déclaré un porte-parole de la police, cité par le site d'informations en ligne Life News.

Le sang avait été prélevé auprès de donneurs bénévoles dans la région de Briansk, à 400 km au sud-ouest de Moscou. La police n'exclut pas que le sang contaminé puisse être revendu à des centres clandestins de transfusion sanguine ou à des cliniques privées. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!