Actualisé 22.05.2020 à 11:42

Lausanne

La police dépassée par un tournoi de foot sauvage

Un millier de personnes se sont réunies pour un match au mépris de toutes les règles en vigueur et face aux agents.

de
Francesco Brienza

Un millier de personnes se sont réunies dans le cadre d’un tournoi de football sauvage, jeudi en début de soirée à Lausanne. Selon la RTS, qui a réalisé un reportage dans le quartier de Praz-Séchaud, le rassemblement violait toutes les règles en vigueur dans le cadre de la crise du coronavirus.

Plusieurs jeunes interrogés ont fait part de leur soulagement de pouvoir se retrouver autour du ballon rond. Mais en dépit de leur enthousiasme, les événements de ce type sont encore interdits. Ce qui fait d’ailleurs hurler certains habitants du quartier. «Pas de distance, pas de masques, pas de minimum de respect, nous résume un voisin agacé. Dans la situation actuelle, avec le covid-19, c'est inadmissible.» Vers 21 heures, les participants se sont dispersés, dans le calme, mais non sans causer quelques perturbations de circulation au vu de leur nombre.

Contactée par nos confrères, la police a précisé qu’elle avait surveillé le tournoi discrètement et à distance, mais qu’il était «dangereux» de verbaliser une telle foule sans risquer des débordements. «Nous savions qu’un événement se préparait mais le lieu a changé au dernier moment», concède Antoine Golay, répondant presse à la police de Lausanne. Prises de court, les forces de l’ordre ont lancé des investigations afin de retrouver les organisateurs du tournoi et tenteront d’empêcher la tenue des prochaines échéances prévues. Elles déplorent enfin que les messages de prévention aient de la peine à convaincre.

1 / 3
Des centaines de spectateurs se sont agglutinés au bord des terrains.
Des centaines de spectateurs se sont agglutinés au bord des terrains.

Des centaines de spectateurs se sont agglutinés au bord des terrains.

Lecteur reporter
Le rassemblement a pris fin dans le calme, autour de 21 heures. 
Le rassemblement a pris fin dans le calme, autour de 21 heures. 

Le rassemblement a pris fin dans le calme, autour de 21 heures.

Lecteur reporter
Au moment de se disperser, la foule a surpris quelques automobilistes.
Au moment de se disperser, la foule a surpris quelques automobilistes.

Au moment de se disperser, la foule a surpris quelques automobilistes.

Lecteur reporter

D’autres matches ont été disputés dans le cadre de ce même tournoi inter-villes dans la région lausannoise auparavant, notamment à Chavannes-près-Renens. Retransmis sur les réseaux sociaux, ils ont, par moments, été suivis par plus de 800 internautes en direct.

A noter qu’il y a dix jours, un rassemblement de jeunes sous l’emprise d’alcool avait été signalé dans le canton de Neuchâtel. Impuissante, la police avait aussi laissé faire afin d’éviter les débordements.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!