La police espagnole détecte 400 sites incitant à l'anorexie
Actualisé

La police espagnole détecte 400 sites incitant à l'anorexie

La police espagnole a détecté quelque 400 sites internet en espagnol dont les contenus peuvent inciter à l'anorexie ou à la boulimie, a indiqué dimanche le quotidien ABC.

Ces sites et blogs, consultés principalement par des jeunes femmes de 12 à 28 ans, ont été découverts au cours d'une enquête menée par la brigade d'enquête technologique de la police nationale, a précisé ABC.Un rapport a été rédigé puis remis au parquet général de l'Etat espagnol, qui doit décider de prendre ou non des mesures contre ces sites. Un débat juridique va nécessairement s'ouvrir, selon ABC, car il est difficile de définir à quel type de délit correspondent ces conduites.Ces sites en espagnol, tenus par des personnes qui "font de la boulimie ou de l'anorexie un style de vie", comprennent par exemple des conseils pratiques pour maigrir à l'extrême tout en le cachant à ses proches, des idées de "régimes rapides", autant de contenus qui peuvent être dangereux pour ceux qui les consultent, explique le quotidien.Les policiers espagnols ont aussi détecté l'organisation de concours comme une course "à qui perd le plus de kilos en un temps donné".Beaucoup de ces sites sont tenus par des jeunes résidant en Amérique latine, selon ABC.Des sites incitant à l'anorexie ou à la boulimie ont déjà été fermés en Espagne.En novembre, quatre sites hébergés par Microsoft ont été fermés à la demande de l'Agence catalane de qualité d'internet (Iqua), organisme de veille sur les pages internet.Début 2007, un site avait fermé face aux protestations du gouvernement régional de Madrid et des autorités sanitaires espagnoles.Ce site s'apprêtait à lancer un concours récompensant les jeunes filles parvenant à perdre un maximum de poids en 14 jours, grâce à un barème de points attribuant jusqu'à 10 points à celles qui jeûneraient totalement pendant 24 heures. (afp)

Ton opinion