Actualisé 31.08.2007 à 17:16

La police irakienne serait corrompue et sectaire

Washington - Une commission d'experts mise en place par le Congrès recommande un audit de la police irakienne.

L'objectif est de la purger des éléments corrompus et des activistes chiites impliqués dans les violences confessionnelles, rapporte jeudi le «New York Times».

Selon le journal, la commission, composée de 14 anciens hauts responsables militaires et civils, estime que «les unités de police actuelles doivent être démantelées et transformées en une organisation plus réduite et plus élitiste».

«La recommandation est que nous devons recommencer de zéro», résume un responsable proche de la commission cité par le NYT. La police irakienne comprend actuellement 26 000 membres.

Le rapport de la commission, présidée par le général James Jones, ancien commandant des forces américaines en Europe, doit être présenté au Congrès la semaine prochaine.

Si le jugement sur l'état des forces de police irakiennes est très sévère, la commission en revanche estime que la formation et le professionnalisme sont bien plus satisfaisants dans l'armée. Ceci constitue «un signe que la détermination américaine à remettre sur pied les institutions irakiennes a des chances de réussir», estiment des responsables contactés par le journal.

Interrogé par le NYT, un porte-parole du département de la Défense a fait valoir que des efforts pour mieux former les forces de police irakiennes sont déjà en cours. Selon lui, une remise à plat globale n'est pas nécessaire. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!