Soldats ivres en congé: La police militaire va davantage sévir
Actualisé

Soldats ivres en congéLa police militaire va davantage sévir

Le nouveau chef de l'armée, André Blattmann, s'attaque à l'alcool et à la fumette chez les soldats dans les trains et lors des sorties.

La police militaire va renforcer les contrôles, annonce André Blattmann.

Le chef de l'armée entend «résolument» s'attaquer au problème, indique-t-il vendredi dans un entretien à la «Mittelland Zeitung». En accord avec les compagnies ferroviaires, André Blattmann entend multiplier les contrôles aux heures où conscrits et recrues rentrent chez eux ou regagnent les casernes.

Durant les sorties, «j'ai chargé le commandant de la sécurité militaire de contrôler davantage nos soldats afin de protéger ceux qui se comportent correctement», a déclaré le chef de l'armée. «Seule une minorité est responsable de ces débordements» et donne une mauvaise image de l'institution, explique-t-il.

Pour André Blattmann, l'idée d'offrir l'incognito aux recrues en leur faisant revêtir leurs habits civils pour les sorties fait «fausse route». Son credo: «L'armée doit faire régner l'ordre et éduquer ses soldats». La discipline est extrêmement importante pour les tâches militaires, insiste-t-il. (ats)

Ton opinion