Attentats en Norvège : La police publie les premiers noms de victimes
Actualisé

Attentats en Norvège La police publie les premiers noms de victimes

La police norvégienne a publié mardi quatre premiers noms de personnes qui ont péri dans les attaques perpétrées vendredi à Oslo et sur l'île voisine d'Utoeya.

La liste publiée mardi comprend les noms de trois personnes mortes dans l'attentat à la voiture piégée dans le quartier des ministères à Oslo et celui d'un homme de 23 ans tué dans la fusillade contre un rassemblement de jeunes sur Utoeya.

La police avait annoncé qu'elle publierait les noms, âges et lieux de résidence des victimes au fur et à mesure que leur identification serait établie et que les familles seraient informées.

A 18H00 (16H00 GMT), heure prévue pour la publication, le site www.politi.no était toutefois hors service, peut-être sous l'effet d'une affluence excessive.

Le bilan des attaques a été révisé à la baisse lundi à 76 morts : huit personnes tuées dans l'attentat à la voiture piégée qui a ravagé le quartier des ministères à Oslo, et 68 abattues sur l'île d'Utoeya, à une quarantaine de kilomètres de la capitale norvégienne, où environ 600 jeunes assistaient à l'université d'été du parti travailliste au pouvoir.

Proche de l'extrême droite, Anders Behring Breivik, 32 ans, a reconnu être l'auteur des attaques --tout en refusant toutefois de plaider coupable-- qui s'inscrivent, selon lui, dans une croisade pour «sauver la Norvège et l'Europe occidentale face, entre autres, (...) à une invasion musulmane».

Il a été placé en détention provisoire lundi pour une période renouvelable de huit semaines, dont quatre en isolement total. (afp)

Ton opinion