Grève des amendes à Genève: La police rejette l'accord
Actualisé

Grève des amendes à GenèveLa police rejette l'accord

Réunis en assemblée extraordinaire jeudi, les trois syndicats de la police ont rejeté «à une large majorité» les propositions du Conseiller d'Etat David Hiller, a-t-on appris de la bouche d'un fonctionnaire présent lors de la séance.

«Notre confiance envers l'Etat est rompue», a-t-il ajouté. Les forces de l'ordre continuent donc leurs grèves des heures supplémentaires et des amendes.

Autre revendication, il faudra désormais tenir compte des doléances du syndicat des gardiens de prison et les intégrer dans les prochaines négociations qui devraient être entamées à la rentrée. Les cerbères maintiendront la porte de la prison de Champ-Dollon fermée aujourd'hui afin de manifester leur colère.

(sha)

Ton opinion