La Chaux-de-Fonds (NE): La police retarde un convoi exceptionnel
Actualisé

La Chaux-de-Fonds (NE)La police retarde un convoi exceptionnel

Plusieurs camions transportant des parties d'éoliennes ont provoqué des bouchons dans la cité horlogère jeudi matin. Une mauvaise coordination entre polices cantonales serait en cause.

par
Adrien Iseli

Les usagers de la route ont dû prendre leur mal en patience jeudi entre 5h40 et 9h, à La Chaux-de-Fonds (NE), et pour cause.

Un convoi composé de trois poids lourds longs de 50 mètres, transportant une éolienne à destination du parc de Mont-Crosin géré par BKW, sur les hauteurs de la commune bernoise de St-Imier, est arrivé en pleine heure de pointe dans la cité horlogère. «Quand nous avons récupéré le convoi à Vaumarcus, ils avaient déjà 3h de retard sur le planning», raconte la porte-parole de la police cantonale neuchâteloise. Une explication confirmée par Gilles Seuret, porte-parole du groupe BKW, qui met la faute sur «une mauvaise coordination des escortes de police sur le trajet reliant Bâle à Mont-Crosin via plusieurs cantons».

Un mois d'octobre chargé

Usuellement, ces trains routiers exceptionnels circulent de nuit, en collaboration avec les polices cantonales et l'Office fédéral des routes (OFROU). Le premier convoi en provenance d'Amsterdam mais chargé à Bâle sur des camions «s'est déroulé sans problème», durant la nuit de mardi à mercredi, à travers la ville neuchâteloise, confirme la police cantonale, espérant que «les six prochains chargements (ndlr: dans les nuits du 15 au 16 octobre, 16 au 17, 22/23, 23/24, 29/30 et 30/31) arriveront également dans les délais.»

Ce genre de transport est plutôt rare dans la région, le dernier remontait à 2010, selon la police.

Ton opinion