Actualisé 27.10.2009 à 20:49

La Tour-de-Peilz (VD)La police snobe un retraité détroussé

«La police m'a dit qu'ils avaient autre chose à faire», peste Pierre Cinter.

par
nma

Jeudi, ce retraité a été victime d'un pickpoket qui lui a soutiré 340 fr. Deux heures plus tard, le sexagénaire a revu son détrousseur dans la rue.

«J'ai alors appelé la police et on m'a dit qu'une patrouille allait venir. Mais personne n'est arrivé. Quand j'ai rappelé, la police m'a dit d'arrêter de téléphoner», ajoute-t-il.

«Une patrouille a été envoyée dans le secteur, mais n'y a pas trouvé le suspect», rétorque Ruben Melikian, chef opérationnel de Police Riviera. «Je n'ai pas quitté les lieux et je n'ai pas vu de patrouille», maintient pourtant Pierre Cinter.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!