Zurich: La police traque les amants sur l'«île du sexe»
Actualisé

ZurichLa police traque les amants sur l'«île du sexe»

La Werdeinsel invite nombre de couples à s'adonner aux plaisirs de la chair. Les forces de l'ordre ont désormais intensifié les contrôles sur cette petite île de la Limmat.

par
som/ofu
1 / 4
La Werdeinsel, petite île sur la Limmat à Zurich, est un endroit privilégié des habitants de la ville pendant le week-end. Mais depuis un certain temps, des couples faisant des galipettes en pleine nature et parfois à la vue de tous jettent de l'ombre sur ce cadre idyllique.

La Werdeinsel, petite île sur la Limmat à Zurich, est un endroit privilégié des habitants de la ville pendant le week-end. Mais depuis un certain temps, des couples faisant des galipettes en pleine nature et parfois à la vue de tous jettent de l'ombre sur ce cadre idyllique.

DR
La police a donc décidé d'intensifier ses contrôles sur l'île. L'an dernier, trente couples ont été sortis des buissons, selon les forces de l'ordre.

La police a donc décidé d'intensifier ses contrôles sur l'île. L'an dernier, trente couples ont été sortis des buissons, selon les forces de l'ordre.

DR
DR

Des enfants qui jouent, des saucisses sur le grill, des gens qui nagent dans l'eau: la Werdeinsel, petite île située au nord-ouest de Zurich, dans le quartier de Höngg, est un petit coin de paradis pour les habitants. Mais depuis un certain temps, l'endroit est prisé par des couples qui viennent y faire des galipettes, jetant ainsi une ombre sur le cadre idyllique. Alexander Jäger, président de l'association du quartier de Höngg, en a marre: «Certains ne se donnent même pas la peine de se cacher. Même quand il y a des enfants à proximité.»

La police a été informée du phénomène. Même si les rapports sexuels dans l'espace public ne sont pas formellement interdits, les forces de l'ordre ont intensifié les contrôles sur l'île. L'an dernier, trente couples ont été surpris dans les buissons, a expliqué Roman Thür au quotidien «Zürich Nord». Entre juin et août, deux patrouilles se rendront tous les week-end sur la Werdeinsel. «Nous ne fouillons pas tous les buissons, mais lorsque des couples le font à la vue de tous nous intervenons», explique le porte-parole de la police municipale, Adrian Feubli.

Ton opinion