Actualisé 05.05.2014 à 13:04

MédecineLa polio redevient une urgence de santé publique

L'OMS a déclaré lundi que la polio est redevenue une urgence de santé publique. Présente dans dix pays, un comité d'experts a estimé que la polio est une menace sérieuse.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette menace requiert une riposte internationale. L'OMS considère que l'importation de cas de polio dans trois pays depuis le début de l'année «risque de faire échouer les efforts pour éliminer» de la surface de la planète «l'une des maladies les plus graves qu'il est possible de prévenir par un vaccin», a indiqué à Genève lors d'une conférence téléphonique le Dr Bruce Aylward, sous-directeur général à l'OMS, au terme de la réunion du comité de 14 experts convoqué la semaine dernière.

Unanime, le comité a estimé que la propagation de la polio depuis le début de l'année est «un événement extraordinaire» et «une menace de santé publique pour d'autres Etats pour laquelle une réponse coordonnée au niveau international est essentielle». Il a constaté que la situation actuelle est «en net contraste avec l'interruption presque totale de la propagation internationale du virus de janvier 2012 à avril 2013».

Sept pays réinfectés

Dans dix pays, des cas de transmission active du virus de la polio ont été constatés ces six derniers mois. Dans trois pays (Afghanistan, Nigéria, Pakistan), la transmission est endémique, mais sept autres ont été réinfectés.

Entre janvier et avril, trois événements d'importation du virus de la polio ont été décelés: l'un en Asie, du Pakistan vers l'Afghanistan, l'autre au Moyen-Orient de la Syrie vers l'Irak et le dernier en Afrique centrale, du Cameroun vers la Guinée équatoriale.

«Les conséquences d'une propagation ultérieure au niveau international sont particulièrement aiguës en raison du grand nombre d'Etats en conflit et fragiles, où les services routiniers de vaccination ont été compromis, avec un risque élevé de réinfection», avertit l'OMS.

Le Dr Aylward a précisé que depuis le début de l'année, 74 cas de polio ont été notifiés, dont 59 au Pakistan, quatre en Afghanistan, trois en Syrie, alors que la période de l'année où la transmission augmente traditionnellement, soit à partir de mai et juin, ne fait que commencer.

Nouvelles recommandations

L'OMS a émis de nouvelles recommandations pour réduire les risques liés à la réapparition du virus dans les trois pays exportant actuellement des cas, soit le Pakistan, la Syrie et le Cameroun. Ces trois pays doivent notamment faire de l'interruption de la transmission de la polio une urgence nationale de santé publique et s'assurer que tous les résidents et visiteurs de plus de quatre semaines reçoivent une dose du vaccin entre un à 12 mois avant leur voyage à l'étranger.

Les gouvernements des sept autres pays (Afghanistan, Ethiopie, Guinée équatoriale, Irak, Israël, Nigeria, Somalie) doivent également déclarer une urgence nationale de santé publique et encourager les résidents et voyageurs à être vaccinés. Ces mesures doivent être maintenues au moins six mois après la détection d'un cas et 12 mois en l'absence de documentation complète sur l'élimination de la polio dans toutes les zones à risque.

Le comité d'experts de l'OMS devra revoir dans trois mois la situation de la transmission au niveau mondial.

Echéance sans cesse reportée

En octobre dernier, un cas de polio avait été décelé en Syrie, le premier depuis 1999. Depuis, 25 cas ont été notifiés par le gouvernement de Damas, auxquels s'ajoutent 12 cas dans des zones rebelles, selon l'OMS. Un cas a été notifié à Bagdad (Irak), le premier depuis 2000, importé de Syrie. Le Cameroun a notifié sept cas de polio depuis octobre. Un cas a été recensé près de la frontière du Cameroun en Guinée équatoriale en mars.

Le nombre de cas de polio a diminué de 99% par rapport à 1988, où le virus provoquait la paralysie de 350'000 personnes par an. En 2013, l'OMS a recensé 406 cas de polio dans le monde. La région des Amériques est libre de polio depuis 20 ans, la région européenne depuis 2002.

L'objectif de l'OMS est de pouvoir éliminer la polio complètement de la surface de la planète, comme la variole. Mais l'échéance est continuellement reportée. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!