Etats-Unis: La «pom-pom maman» se tapait un copain de sa fille
Actualisé

Etats-UnisLa «pom-pom maman» se tapait un copain de sa fille

Une mère de famille de 42 ans a plaidé coupable mardi d'avoir couché avec un ado de 17 ans, membre de l'équipe de football du lycée de sa fille.

par
joc
Iris ne se remet pas de la grave erreur qu'elle a commise.

Iris ne se remet pas de la grave erreur qu'elle a commise.

Iris Gibney, 42 ans, a plaidé coupable mardi d'avoir couché avec un jeune homme de 17 ans, en novembre dernier. L'Américaine, une femme mariée qui travaille dans une boutique Victoria's Secret, a admis devant la cour du comté de Montgomery (Pennsylvanie) qu'elle avait pris une «horrible décision» en cédant aux charmes de l'adolescent. «Je suis une thérapie depuis que c'est arrivé», a-t-elle assuré.

Selon les enquêteurs, Iris et le jeune homme se sont rencontrés en octobre à l'occasion d'un match de football du lycée de Pottsgrove. Lui participait en tant que membre de l'équipe et elle tenait le rôle de «cheer mom», que l'on pourrait traduire par «pom-pom maman», relate le «Daily Times». La fille d'Iris, également présente, faisait partie de l'équipe de pom-pom girls du lycée. La quadragénaire et l'adolescent ont accroché et gardé contact via Twitter. La blonde a ensuite commencé à envoyer à son jeune amant des photos d'elle toute nue.

«Je n'arrive pas à croire que j'aie fait ça»

Le 15 novembre, les deux tourtereaux se sont fait griller. Intrigués par deux voitures garées sur un parking censé être fermé, des policiers sont se sont approchés d'un des véhicules et ont trouvé deux personnes engagées «dans un certain type d'activité physique», dit le dossier. La quadragénaire et son jeune amant, nus comme des vers, se sont alors rhabillés en catastrophe. Quand un officier a demandé à l'adolescent si cette femme était sa petite amie, il a répondu que non et qu'il l'avait rencontrée à un match de football. Le lycéen a ajouté qu'il n'avait pas l'intention de mentir et qu'ils étaient effectivement en train de faire l'amour.

«Je n'avais jamais eu de problèmes avant ça. Je n'arrive pas à croire que j'aie fait ça. J'ai trois enfants, je suis tellement, tellement désolée», aurait déclaré Iris aux policiers. «Elle était l'adulte, elle aurait dû mieux le savoir», a rétorqué Kristen Feden, assistante du procureur. En plaidant coupable, Iris a pu échapper à la prison. Elle a cependant écopé de 5 ans de mise à l'épreuve, de 100 heures de travail d'intérêt général et devra suivre un traitement autour des thèmes du sexe, des drogues et de l'alcool. La quadragénaire n'a, par ailleurs, plus le droit d'approcher son ex-amant et sa famille. «Elle s'en veut beaucoup pour sa conduite. Elle a eu un effet dévastateur sur sa famille, ses enfants», a déclaré à NBC Fortunato Perri Jr, son avocat.

Ton opinion