La pomme n'est pas assez verte pour Greenpeace
Actualisé

La pomme n'est pas assez verte pour Greenpeace

Apple arrive en dernière position du classement des fabricants d'électronique réalisé par l'organisation écologiste.

Greenpeace a classé 14 compagnies de téléphones mobiles et d'ordinateurs en fonction de leurs efforts pour limiter l'utilisation de produits chimiques dangereux et pour recycler les appareils cassés ou obsolètes.

En tête de cette liste verte, le manufacturier chinois Lenovo détrône la firme finlandaise Nokia, reléguée à la deuxième place. Suivent Sony Ericsson, Dell, Samsung, Motorola, Fujitsu-Siemens, Hewlett Packard, Acer, Toshiba, Sony, LG.Electronics, Panasonic et -lanterne rouge- Apple.

Lenovo est le premier géant de l'électronique à donner la possibilité à tous ses clients de rendre leur ordinateur hors d'usage pour qu'il soit recyclé, a justifié Greenpeace.

Apple, en revanche, continue à utiliser des éléments chimiques nocifs pour l'environnement, selon l'organisation écologiste. «Nous ne sommes pas d'accord avec le classement de Greenpeace et avec les critères retenus», a déclaré Sheryl Seitz, porte-parole d'Apple. Selon elle, la firme à la pomme a contribué à «restreindre et interdire des substances toxiques comme le mercure, le cadmium et le chrome hexavalent, ainsi que de nombreux ignifugeants bromés». (ap)

Ton opinion