Actualisé 31.10.2013 à 16:16

CroissanceLa population bulloise a crû de 15,3% en 4 ans

Parmi les nombreux sujets abordés dans son étude «Immo-Monitoring», Wüest & Partner se penche aussi sur l'évolution de la population des villes suisses entre 2008 et 2012.

Dans cet intervalle, Schlieren (ZH) a enregistré la croissance la plus vive, avec un bond de +20,8% à 17'199 habitants, devant Bulle (+15,3% à 20'177 âmes). Une autre localité zurichoise, celle d'Adliswil, se positionne sur la 3e marche du podium, avec une population en hausse de 12,4% entre 2008 et 2012 à 18'037 habitants, indique l'étude publiée jeudi. Elle devance Le Grand-Saconnex (GE) (+12,1% à 11'847 habitants), Villars-sur-Glâne (FR) (+11,6%, 11'975), Möhlin (AG) (+11%, 10'455), Oftringen (AG) (+10,9%, 12'939) et Kreuzlingen (TG) (+10,8%, 20'520).

Parmi les villes romandes, Yverdon-les-Bains (VD) (+9,6% à 28'486 habitants) pointe au 12e rang, Martigny (VS) (+8,1%, 16'897) au 18e, Fribourg (+7,5%, 36'633) au 21e, Meyrin (GE) (+6,8%, 21'718) au 27e et Lausanne (+6,7%, 130'421) au 29e. La capitale vaudoise s'illustre ainsi comme la grande ville suisse affichant la plus forte croissance de sa population sur la période sous revue, devant Winterthour (ZH) ( 6,3%, 104'468).

La population suisse a pour sa part augmenté de 4,7% entre 2008 et 2012 à un peu plus de huit millions d'habitants, soit exactement 8'039'060 personnes. La vive croissance démographique de Schlieren (ZH) remonte au milieu des années 2000 avec l'adoption d'un plan directeur pour la conversion d'anciennes zones industrielles.

Parmi ces terrains, figurent les quelque 50'000 mètres carrés de la zone «Wagi», utilisés de manière provisoire depuis la fermeture en 1985 de la fabrique suisse de wagons et d'ascenseurs de Schlieren. Depuis 2006, différentes entreprises s'y sont installées. Elles seront rejointes l'an prochain par le centre pour les science de la vie de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

A l'aube de son développement, consécutif à la mise en service en 1847 de la première ligne de chemin de fer en Suisse, Schlieren comptait environ 700 habitants. En 1910, ils sont 2700, chiffre important pour l'époque. Le cap des 10'000 âmes est passé en 1960.

Après une phase de stagnation, le dynamisme démographique de Schlieren s'éteint, alors même que de nombreuses communes de l'agglomération zurichoise affichent une forte croissance. L'heure du réveil sonne en 2006 et l'ascension est alors fulgurante.

Depuis 2007, plus de 200 appartements y sont construits chaque année en moyenne. Depuis le tournant du siècle, ce chiffre se monte à environ 1500. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!