Actualisé

La pornographie enfantine traquée jusqu'au bureau

GENEVE. Le logiciel, qui sera présenté demain, permet notamment aux entreprises de filtrer les images douteuses circulant par e-mail.

On doit le développement de ce logiciel à Netclean Technologies. L'avancée majeure réalisée par cette entreprise suédoise réside dans le fait que, désormais, les échanges de contenus pornos par courriel pourront être filtrés, selon la NZZ am Sonntag. Jusque-là, et c'est toujours le cas en Suisse, seul l'accès aux sites internet était contrôlé. Le logiciel est commercialisé depuis une année en Suède et a déjà fait ses preuves. Il parcourt les réseaux informatiques des entreprises qui l'ont adopté à la recherche d'images répertoriées par les services de police spécialisés dans la cybercriminalité. Ces illustrations sont stockées dans une banque de données qui est constamment mise à jour. Lorsqu'une image est détectée par le mouchard, il en bloque l'accès et une alarme est activée. Ce procédé permet de stopper la propagation de ces contenus pornographiques. Pour les entreprises qui font appel à Netclean, c'est l'opportunité de vérifier les soupçons qui peuvent peser sur l'un de leurs employés et dissuader ceux qui seraient tentés de consulter ce type de contenus.

jmp

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!