GRAN TURISMO – La Porsche Vision GT n’existe que pour la PlayStation

Très basse de caisse, large et rapide: dans un monde virtuel, les développeurs ne connaissent aucune limite.

Très basse de caisse, large et rapide: dans un monde virtuel, les développeurs ne connaissent aucune limite.

Porsche
Publié

GRAN TURISMOLa Porsche Vision GT n’existe que pour la PlayStation

Depuis 2017 déjà, les modèles de série de Porsche sont intégrés dans le jeu vidéo «Gran Turismo». Un modèle a désormais été développé uniquement pour le monde virtuel.

par
Dave Schneider

Il existe déjà plusieurs véhicules portant le nom de Vision GT, plus de 30 de ces bolides entièrement virtuels ayant été conçus par différents constructeurs automobiles pour le jeu de simulation de course «Gran Turismo». C’est maintenant au tour de Porsche de s’y mettre. Pour la première fois, le constructeur de voitures de sport de Zuffenhausen a développé un modèle qui n’existera que sous forme de pixels et d’octets. La Porsche Vision Gran Turismo prendra vie exclusivement dans le nouveau Gran Turismo 7, qui sortira le 4 mars pour les PlayStation 4 et 5.

Comme de nos jours, les nouveaux modèles de véhicules sont de toute façon développés d’abord sur ordinateur, la différence entre une voiture virtuelle et une vraie est bien plus minime que ce que l’on pourrait croire. Sauf que dans le monde numérique, on a beaucoup moins de restrictions: «Un véhicule conçu uniquement pour le virtuel nous ouvre un espace de liberté passionnant qui est fortement réglementé dans le cadre d’un processus de design ordinaire», explique le chef du design, Michael Mauer. C’est pourquoi des projets tels que la Porsche Vision GT ont une valeur particulière dans le cadre du processus de création.

Caractéristiques typiques de la marque

Réalisée en partenariat avec Polyphone Digital, la voiture pour la PlayStation est clairement identifiable comme étant une Porsche, sauf qu’elle est extrêmement basse de caisse et large, avec des ailes très prononcées et des optiques au design épuré, qui reprennent le langage stylistique de la sportive électrique Taycan. Ils font ainsi référence à la propulsion 100% électrique du concept. Une fine bande lumineuse traverse l’arrière, «une évolution de la signature lumineuse déjà bien connue des modèles 911 et Taycan».

Durable, même virtuellement

On a également voulu que l’habitacle soit identifiable comme étant celui d’une Porsche. Il était également important d’avoir une représentation réaliste des surfaces: «Nous avons longuement travaillé sur le concept de matériaux en fibre de carbone et titane. L’objectif était de réduire le poids tout en augmentant les performances», explique Markus Auerbach, responsable du design intérieur chez Porsche. Et même dans le jeu vidéo, on a prêté attention à la durabilité: «L’habitacle du véhicule concept est constitué exclusivement de matériaux vegan», ajoute-t-il.

La ressemblance de la Porsche Vision GT destinée à la simulation de course Grand Turismo 7 avec une vraie est à s’y méprendre.

La ressemblance de la Porsche Vision GT destinée à la simulation de course Grand Turismo 7 avec une vraie est à s’y méprendre.

Porsche
Le bolide électrique se définit par des caractéristiques typiques de Porsche et donne un aperçu de ce à quoi ressembleront les futures voitures de course.

Le bolide électrique se définit par des caractéristiques typiques de Porsche et donne un aperçu de ce à quoi ressembleront les futures voitures de course.

Porsche
Derrière le volant se trouve un écran d’affichage en hologramme. Même dans le monde entièrement numérique, seuls des matériaux vegan ont été utilisés.

Derrière le volant se trouve un écran d’affichage en hologramme. Même dans le monde entièrement numérique, seuls des matériaux vegan ont été utilisés.

Porsche

En ce qui concerne la motorisation, Porsche fait jouer les muscles. On aurait évidemment pu annoncer des valeurs totalement fantaisistes en virtuel, sauf qu’on a voulu que même les caractéristiques de propulsion soient réalistes. La Vision GT quatre roues motrices a donc été dotée d’une puissance de 820 kW/1115 ch, qui peut être portée brièvement à 950 kW/1292 ch grâce à une fonction overboost. De quoi permettre au bolide de course virtuel d’atteindre la barre des 100 km/h en 2,1 secondes et les 200 km/h en 5,4 secondes. La vitesse de pointe a été limitée à 350 km/h. Et l’on vise même une valeur WLTP pour l’autonomie. Avec la batterie d’une capacité de 87 kWh, on est censé parcourir 500 kilomètres.

Et dans quel but? Le développement des activités de jeu revêt une signification stratégique pour Porsche, comme le souligne le constructeur. «Nous allons chercher les groupes cibles jeunes et numériques là où naissent leurs rêves automobiles, c’est-à-dire en jouant», explique le responsable marketing, Robert Ader, qui conclut par ces mots: «Le partenariat avec Polyphone Digital et Gran Turismo est en parfait accord avec Porsche, car le sport automobile fait partie de notre ADN, qu’il soit réel ou virtuel».

Ton opinion