Actualisé 21.12.2016 à 15:55

Vaud

La Poste d'Ollon ne fermera pas encore

La Poste, qui voulait fermer son office, s'orientait vers une offre de service à domicile. Une solution qui ne satisfait pas PostCom.

Keystone/Archives/photo d'illustration

La commune d'Ollon (VD) devrait pouvoir disposer d'une agence postale.

La Poste, qui voulait y fermer son office, s'orientait vers une offre de service à domicile car elle n'avait pas trouvé de partenaire pour ouvrir une agence. Une solution de remplacement qui ne satisfait pas la Commission fédérale de la poste (PostCom).

La jugeant «insuffisante», elle est intervenue en faveur des 7400 habitants de la commune d'Ollon, qui comprend 23 villages et hameaux. «Compte tenu du nombre d'habitants de la zone desservie par l'office de poste d'Ollon et du chiffre d'affaires réalisé par ce dernier», Poste, autorités communales et commerces doivent rechercher ensemble une solution d'agence, écrit la PostCom mercredi dans un communiqué.

Elle attend de la flexibilité et une volonté de coopération de la part de toutes les parties. Cependant, si au cours des deux prochaines années La Poste ne déniche de partenaire intéressé par une agence postale, elle pourra «reconsidérer le remplacement de l'office de poste par un service à domicile».

Autres décisions soutenues

La PostCom émet en revanche une recommandation favorable, parfois assortie de conditions, quant à six autres projets de La Poste: ceux de Fribourg 9 Beaumont, Granges-Paccot (FR), Cointrin à Meyrin (GE), Bilten (GL), Zunzgen (BL) et Montagnola (TI).

L'office postal de Cointrin pourra ainsi être fermé, sans remplacement. Le géant jaune s'est toutefois engagé à examiner la mise en place d'une agence postale «si un partenaire répondant à ses exigences venait à se présenter dans les deux ans», précise la PostCom. Quant aux offices de Fribourg 9 Beaumont et Granges-Paccot, ils devraient être remplacés par des agences postales.

Cent offices de moins en 2015

La Poste doit dialoguer avec toutes les communes concernées lorsqu'elle veut fermer un office postal. En 2015, une centaine d'entre eux ont disparu. La plupart ont été remplacés par des agences.

La Commission de la poste a pour tâche de surveiller le marché postal suisse, de garantir une concurrence équitable et de veiller à ce que le service universel soit de bonne qualité. C'est une autorité indépendante, rattachée sur le plan administratif au Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!