Postfinance: La Poste veut une licence bancaire
Actualisé

PostfinanceLa Poste veut une licence bancaire

La Poste clôt l'année 2008 sur un bénéfice de 825 millions de francs.

Ce résultat est certes inférieur de 9 % par rapport à celui de 2007, année record, mais il sera meilleur que celui de 2009, ont prévenu les dirigents du géant jaune.

En période de récession et alors que les activités traditionnelles de La Poste continuent à diminuer, il est vital que les activités de l'unité finance se développent, ont expliqué tant Ulrich Gygi, directeur sortant, que Claude Béglé, président du conseil d'administration à partir du 1er avril. Reste à savoir sous quelle forme.

Devant la menace d'une partie de la classe politique de séparer PostFinance de La Poste si une licence bancaire lui est accordée, la direction préconise une version «light», soit la possibilité d'octroyer uniquement des crédits et des hypothèques. «A aucun prix PostFinance ne doit être séparée, car sans sa contribution nous serions dans une situation très précaire», a averti M. Béglé.

L'an dernier encore, la croissance du chiffre d'affaires de La Poste (8,98 milliards contre 8,71 en 2007) est presque exclusivement due à PostFinance (229 millions de bénéfice opérationnel malgré la crise financière).

(ats)

Ton opinion