Tessin: La première amende pour port de burqa dressée

Actualisé

TessinLa première amende pour port de burqa dressée

Depuis ce vendredi 1er juillet, il est officiellement interdit de dissimuler son visage dans l'espace public au Tessin. Une représentante du Conseil central islamique suisse a été la première à être punie.

par
daw/dmz
Nora Illi reçoit son amende.

Nora Illi reçoit son amende.

photo: Keystone

Coup de provoc, vendredi à Locarno (TI). Le jour même où la nouvelle loi, qui interdit de fait le port de la burqa, est entrée en vigueur, le Conseil central islamique suisse (CCIS) a tenu une conférence de presse pour la dénoncer. Une de ses représentantes, Nora Illi, est sortie couverte de la tête aux pieds à l'issue de celle-ci.

La police n'a pas hésité; elle a appliqué la règle à la lettre et dressé une amende, dont le montant n'est pas connu. La loi prévoit des prunes allant de 100 à 1000 francs. Le CCIS a annoncé sa volonté de contester la punition devant la justice.

A noter que Nora Illi était accompagnée par l'homme d'affaires et politicien algérien Rachid Nekkaz. Ce dernier, à l'image de ce qu'il fait en France et en Belgique, a annoncé qu'il comptait payer toutes les amendes qui seraient dressées au Tessin.

Ton opinion