Vallée de Joux: La présence policière se renforce
Actualisé

Vallée de JouxLa présence policière se renforce

Après plusieurs mois de discussions, les trois communes de la Vallée de Joux ont signé jeudi un contrat de prestations avec la police cantonale vaudoise.

Le poste de gendarmerie du Sentier est renforcé: il compte désormais onze gendarmes, dont quatre payés par les communes.

En 2007 et 2008, une série de cambriolages et plusieurs casses dans des entreprises horlogères avaient suscité l'émoi à la Vallée de Joux. Sous la houlette de la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro, un groupe de travail avait vu le jour pour trouver des solutions aux problèmes de sécurité.

Ces discussions ont abouti à la signature d'un contrat de prestations. Cet accord règle les principes de base de la collaboration entre la police cantonale et les trois communes de la Vallée de Joux.

Concrètement, cette démarche a abouti au renforcement de la présence policière à la Vallée, qui compte désormais onze gendarmes, soit trois de plus. «Cela permet d'intervenir dans des délais plus courts», a expliqué jeudi Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

(ats)

Ton opinion