15.12.2015 à 15:55

SuccessionLa présidence du PLR resterait en mains alémaniques

Selon les premiers avis exprimés par la Berne fédérale, le successeur de Philipp Müller à la tête du PLR pourrait être «plutôt alémanique, et jeune».

Qui donc remplacera Philipp Müller à la tête du PLR?

Qui donc remplacera Philipp Müller à la tête du PLR?

Le PLR va certainement se tourner vers la jeune génération, dit un des vice-présidents du parti Christian Lüscher. Il estime qu'il est «peut-être trop tôt» pour un Romand. Même avis chez le président du PDC Christophe Darbellay, qui cite les parlementaires Christian Wasserfallen ou Andrea Caroni comme potentiels candidats.

Le conseiller national genevois Christian Lüscher ne songe «en aucun cas» à reprendre la présidence du parti. Comme Philipp Müller, il considère qu'il est temps de «basculer vers la génération suivante», en désignant un ou une candidate d'une quarantaine d'années.

Se référant au principe de l'alternance, il souligne que si le Tessinois Fulvio Pelli est resté longtemps à la tête du parti, ce n'est pas le cas de Philipp Müller. Dès lors, «on peut imaginer un président alémanique», confie à l'ats Christian Lüscher, à titre personnel.

Wasserfallen ou Caroni?

«Plutôt alémanique, et jeune», abonde de son côté Christophe Darbellay. Et de citer le conseiller national bernois Christian Wasserfallen, 34 ans, qui vient d'échouer dans sa quête de la présidence du groupe parlementaire, ou le sénateur d'Appenzell Rhodes-Extérieures Andrea Caroni, 35 ans.

Revenant sur la décision de Philipp Müller, son homologue du PDC a en outre exprimé sa surprise. «Quatre ans, c'est relativement court», a-t-il dit à l'ats. Il a également qualifié de «très bonne» leur collaboration en tant que présidents de parti. Philipp Müller a «toujours été très correct et direct». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!