La présidente a entendu les soucis de la population

Actualisé

La présidente a entendu les soucis de la population

Micheline Calmy-Rey est allée à la rencontre du peuple. Son plan veut gommer les disparités sociales. Et vous, quels sont vos soucis principaux ?

«Il existe dans notre pays des gens qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts et qui ont besoin d'aide», a expliqué hier Micheline Calmy-Rey. Les personnes voient leur pouvoir d'achat diminuer et ont le sentiment qu'il faut être toujours plus compétitif pour garder son travail. «Il y a un sentiment de malaise, d'insécurité et de doutes au sein de la population», a noté la présidente de la Confédération, en reconnaissant le caractère subjectif de sa démarche. Les questions environnementales ont été abordées pratiquement à chaque fois. Concrètement, les témoignages ont également mis au jour les lacunes de l'Etat social. Les difficultés d'intégration des étrangers arrivés depuis peu en Suisse et l'augmentation de la violence au quotidien, en particulier chez les jeunes, ont été un autre fil rouge des rencontres. Pour répondre à ces problèmes, la Genevoise a proposé au Conseil fédéral d'élaborer une stratégie de lutte contre les disparités. En octobre, une étude internationale d'AC Nielsen avait montré que le souci No 1 des Suisses était le climat, devant la santé et la sécurité de l'emploi.

(mme/ats)

Ton opinion