Actualisé

SuisseLa présidente des jeunes socialistes sous protection

Menacée après avoir qualifié de «sexiste» une chanson, Tamara Funiciello serait sous protection policière, selon Christian Levrat.

par
scl/jfe
Christian Levrat, président du parti socialiste suisse, à côté de Tamara Funiciello.

Christian Levrat, président du parti socialiste suisse, à côté de Tamara Funiciello.

Keystone/urs Flueeler

C'est une affaire qui commence à prendre une ampleur démesurée. La police en effet dû prendre des mesures afin de garantir la sécurité de Tamara Funiciello, la présidente des jeunes socialistes. C'est en tout cas ce qu'affirme samedi le président du PS Christian Levrat dans la «Schweiz am Wochenende».

La jeune politicienne bernoise s'était montrée particulièrement critique il y a quelques jours vis-à-vis de la chanson «079» du duo Lo und Leduc, qu'elle avait qualifiée de «sexiste». Elle avait ensuite fait face à des menaces massives. Son numéro de téléphone privé avait même été diffusé dans certains journaux à travers un dessin de presse. Le conseiller aux Etats fribourgeois, Christian Levrat, parle d'une campagne de diffamation. «Nous recevons tous des menaces parfois. Cependant, celles à l'encontre de Tamara Funiciello atteignent un niveau de dureté, de méchanceté et de violence qui n'est plus acceptable», a déclaré le président du PS.

Depuis, Tamara Funiciello est en contact étroit avec la police et a également porté plainte. «Il y a des groupes au sein de la société qui ne considèrent pas les femmes comme égales. Toutes ces inégalités que nous tolérons alimentent ces croyances», explique Christian Levrat. De son côté, la jeune politicienne a choisi de ne plus commenter cette affaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!