La présidente finlandaise «impressionnée» par l'action de la Suisse au Kosovo

Actualisé

La présidente finlandaise «impressionnée» par l'action de la Suisse au Kosovo

La présidente finlandaise Tarja Halonen a déclaré vendredi à Davos avoir toujours été «impressionnée» par l'action de la Suisse au Kosovo, à l'issue d'un entretien avec Micheline Calmy- Rey.

Elle a insisté sur le fait que le processus concernant la province serbe n'était pas terminé.

L'action de la Suisse au Kosovo a toujours été «impressionnante» et menée «sans grand bruit», a déclaré à l'ATS Mme Halonen, au terme de son entretien avec la présidente de la Confédération, en marge du Forum économique mondial (WEF).

Son compatriote Martti Ahtisaari, envoyé spécial de l?ONU pour le Kosovo, a présenté aux médiateurs occidentaux son plan pour la province serbe vendredi à Vienne. Pristina et Belgrade seront consultés le 2 février.

M. Athisaari n?a rien dit aux journalistes après la réunion à huis clos d?une heure et demie avec des diplomates de haut rang de six pays - Allemagne, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni, Russie - plus l?Union européenne et l?OTAN.

Mme Halonen a également estimé à Davos que la Suisse et la Finlande font partie d'un groupe d'Etats qui ont le même avis sur la politique internationale. Elle a dit avoir eu l'occasion de s'en rendre compte au Conseil de l'Europe. Elle souhaite que les relations bilatérales, déjà «intensives», se renforcent encore.

(ats)

Ton opinion