Jus de fruits: La pression s'exerce toujours sur Thurella
Actualisé

Jus de fruitsLa pression s'exerce toujours sur Thurella

Le fabricant thurgovien de jus de fruits Thurella affronte toujours des vents contraires.

Il a essuyé une perte nette de 19,9 millions de francs au terme du premier semestre 2009, en raison notamment d'effets uniques liés à son plan de restructuration.

Thurella estime toutefois avoir parcouru la moitié de la distance devant lui permettre de sortir des difficultés. Outre les coûts de restructuration, des charges d'exploitation élevées ont pesé sur ses comptes entre janvier et juin, a indiqué mercredi la société basée à Egnach (TG).

Charges importantes

L'entreprise poursuit la mise en oeuvre des opérations de redressement, à savoir le recentrage des activités, les désinvestissements et l'augmentation du capital. Pour mémoire, elle a plongé dans le rouge l'an passé en accusant une perte nette de 11 millions de francs, contre un bénéfice de 3,9 millions en 2007.

Le premier semestre 2009 a notamment subi les effets d'amortissements extraordinaires à hauteur de 6,4 millions de francs sur les installations. De plus, l'arrêt de l'activité directe dans l'approvisionnement en sucre a occasionné une charge supplémentaire de 4,8 millions, précise le communiqué.

Cessions d'activités

Pour dégager des liquidités, Thurella va se désengager d'un certain nombre d'activités non essentielles (immobilier et participations) à son métier de base. Ces cessions devraient rapporter quelque 10 millions de francs à une société qui emploie environ 300 personnes et qui ne projette pas de réduire ses effectifs.

Thurella signale encore qu'elle pourra assumer le financement de la saison d'automne 2009 de récolte des fruits, via un crédit ad hoc. L'augmentation de capital, qui sera demandée en novembre à l'assemblée générale, devrait améliorer l'état des fonds propres, dont la part a chuté à un quart du bilan seulement à fin juin.

En pleine phase de restructuration, Thurella doit par ailleurs enregistrer le départ au 30 septembre du président de son conseil d'administration Hermann Hasen. Le vice-président Hans Peter Kunz prend l'intérim jusqu'à la prochaine assemblée générale des actionnaires.

(ats)

Ton opinion