La Pride parée pour mettre Bulle en ébullition
Publié

Canton de FribourgLa Pride parée pour mettre Bulle en ébullition

Du vendredi 24 au dimanche 26 juin 2022, la ville accueillera l’événement consacré aux communautés LGBT. Le point avec le programmateur.

par
Fabien Eckert
1 / 6
Parmi les artistes à l’affiche, on retrouvera Frani ELLE, qui officiera en tant que maîtresse de cérémonie tout le week-end.

Parmi les artistes à l’affiche, on retrouvera Frani ELLE, qui officiera en tant que maîtresse de cérémonie tout le week-end.

Instagram
Le réputé duo Baron.e donnera un concert le 24 juin 2022 sur la place du Marché.

Le réputé duo Baron.e donnera un concert le 24 juin 2022 sur la place du Marché.

J. Carlucci
Anouch, nouvelle pépite de la techno, sera à applaudir le vendredi 24 juin 2022 à Ebullition.

Anouch, nouvelle pépite de la techno, sera à applaudir le vendredi 24 juin 2022 à Ebullition.

DR

Après la Pride de Zurich durant laquelle 40’000 personnes ont défilé samedi 18 juin 2022, la paisible ville de Bulle (FR) va, elle aussi, vibrer pour la communauté LGBT. Des concerts, des DJ sets et diverses performances, notamment de drag queens, sont au menu de ce week-end. Le point d’orgue sera naturellement la marche des fiertés samedi 25 juin 2022 où sont attendues plusieurs milliers de personnes. D’ailleurs, les organisateurs recommandent vivement de s’y rendre en transports publics. Plusieurs lieux de la cité ont en outre été réquisitionnés pour cette Pride à Bulle, à l’image de la place du Marché, d’Ebullition, de Globull et de L’Après.

«J’ai fait les premières Prides dans les années 1990. J’ai voulu engager des artistes qui y avaient déjà participé, comme Lynn Jordan ou Vasco-G, et les mélanger avec ceux de la nouvelle génération tels que Luca Leone, Sebastian Bosco, Nassim, Baron.e ou encore Frani ELLE (ndlr: qui était arrivée 3e au concours Webstars de 20minutes). Frani Elle sera d’ailleurs notre maîtresse de cérémonie. Pour moi, c’est la nouvelle Marie-Thérèse Porchet. J’ai aussi voulu mélanger des gays, des lesbiennes, des bis, des trans ou des hétéros pour intégrer tout le monde au line-up», résume Bernard Clerc, programmateur et directeur artistique de la Pride bulloise. Selon lui, le manque d’argent constitue la principale difficulté pour monter l’affiche d’un tel événement: «Mon enveloppe, pour 30 artistes, se monte à 10’000 fr. Ils ont tous baissé leur cachet de 50% par rapport à celui qu’ils touchent habituellement. Ils viennent avant tout pour militer, pour montrer qu’ils sont là, pour faire bouger les choses, et pas pour l’argent. C’est la grosse différence par rapport à d’autres événements».

Le choix de Bulle pour la Pride romande n’est pas le fruit du hasard. «On a déjà fait des Prides dans des capitales cantonales comme Fribourg, Sion ou Genève. Là, on a décidé d’aller dans des villes secondaires, comme Bulle. En plus, le président du comité d’organisation et moi sommes des Bullois. Dernier point, on a estimé qu’il y avait encore pas mal d’homophobie ici malgré le fait que la ville bouge bien, y compris économiquement», raconte Bernard Clerc. Selon lui encore, 90% des Bullois sont «supercontents et heureux» que cette Pride ait lieu chez eux: «Après, il restera toujours 10% de catholiques mécontents». Début juin 2022, un collectif catholique gruérien, fort d’une petite centaine de personnes, avait effectivement appelé à boycotter le rendez-vous bullois.

La Pride à Bulle

Du vendredi 24 au dimanche 26 juin 2022. Différents lieux, gratuits et payants, de Bulle. Programme complet et informations: bullepride.ch

Portrait de Francesco, alias Frani Elle.

Francesco a transformé Karim Slama en drag queen.

Soucis liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre?

Ton opinion

73 commentaires