San Francisco: La prise jack disparaît de l'iPhone 7
Actualisé

San FranciscoLa prise jack disparaît de l'iPhone 7

Lors de sa keynote de rentrée, Apple a dévoilé deux nouveaux smartphones ainsi que la deuxième génération de la montre connectée.

1 / 20
Le clou du spectacle de la keynote aura sans conteste été l'annonce des deux nouveaux iPhone 7 et 7 Plus. Le prix du premier est identique à celui de l'iPhone 6 Plus à 649$. Il est disponible en cinq coloris, dont deux nouveaux: noir et noir de jais. (Mercredi 7 septembre 2016).

Le clou du spectacle de la keynote aura sans conteste été l'annonce des deux nouveaux iPhone 7 et 7 Plus. Le prix du premier est identique à celui de l'iPhone 6 Plus à 649$. Il est disponible en cinq coloris, dont deux nouveaux: noir et noir de jais. (Mercredi 7 septembre 2016).

Reuters/Beck Diefenbach
La keynote s'est ouverte sur une capsule vidéo dans la voiture de James Corden, tiré de son show «Carpool karaoke». L'animateur, accompagné de Pharrell Williams, a conduit Tim Cook à la conférence. (Mercredi 7 septembre 2016)

La keynote s'est ouverte sur une capsule vidéo dans la voiture de James Corden, tiré de son show «Carpool karaoke». L'animateur, accompagné de Pharrell Williams, a conduit Tim Cook à la conférence. (Mercredi 7 septembre 2016)

Reuters/Beck Diefenbach
Le patron d'Apple, Tim Cook, a mené la conférence de rentrée de la marque. Le nouvel iPhone était particulièrement attendu. (Mercredi 7 septembre 2016)

Le patron d'Apple, Tim Cook, a mené la conférence de rentrée de la marque. Le nouvel iPhone était particulièrement attendu. (Mercredi 7 septembre 2016)

Keystone/AP Photo/Marcio Jose Sanchez

L'iPhone 7 et la version un peu plus grande iPhone 7 Plus ne posséderont pas la traditionnelle prise «Jack» qui fera place à un nouveau système. Ils sont également «résistants à l'eau et à la poussière». Ils sont équipés d'un appareil photo beaucoup plus performant que leurs prédécesseurs, a assuré un responsable du groupe, Phil Schiller, lors d'une présentation à San Francisco.

Les précommandes pour les nouveaux smartphones commenceront vendredi, pour des livraisons à partir du 16 septembre. Apple a précisé que l'iPhone 7, dont le prix d'entrée de gamme a été fixé à 649 dollars (634 francs), serait équipé d'un objectif avec zoom de 12 megapixels et que sa version «Plus», à partir de 769 dollars, disposerait de deux objectifs.

Booster les ventes d'accessoires

A la place de la prise jack, Apple veut désormais obliger ses utilisateurs à se servir d'écouteurs sans fil ou se connectant à un autre branchement spécifique à ses smartphones, le port «lightning» qui servait déjà à recharger les derniers modèles.

«Lightning est une très bonne connexion», a argumenté Phil Schiller. «Nos smartphones sont remplis de technologies et nous en voulons tous davantage, et tout cela se bat pour de la place sur le même appareil. Maintenir un vieux branchement n'ayant qu'un seul usage n'a tout simplement pas de sens.»

Apple a précisé que le nouvel iPhone serait livré avec une paire d'écouteurs utilisant le port lightning, ainsi qu'avec un adaptateur. Mais le groupe espère aussi augmenter ses propres ventes d'accessoires.

Il a ainsi présenté mercredi de nouveaux écouteurs sans fil à sa marque baptisés «Airpods», compatibles à la fois avec l'iPhone et avec la montre connectée Apple Watch dont il a également dévoilé de nouveaux modèles. Une paire d'airpods coûtera 159 dollars. Sa filiale Beats, rachetée pour environ trois milliards de dollars il y a trois ans, va aussi sortir une nouvelle gamme d'écouteurs.

La firme de Cupertino a par ailleurs annoncé l'arrivée du jeu Super Mario sur ce nouvel appareil et celle de Pokemon Go sur la nouvelle version de l'Apple Watch. Un nouveau Super Mario, Super Mario Run, serait disponible en décembre sur iPhone et iPad.

Investisseurs indifférents

Ces annonces laissaient les investisseurs plutôt indifférents à la Bourse de New York. Vers 14h40 (20h40 suisses), l'action Apple perdait 0,26% à 107,42 dollars. Le titre coté à New York de Nintendo s'est en revanche envolé de plus de 20% avec la possibilité offerte au groupe japonais d'élargir la clientèle de ses jeux.

Apple a beau ne s'adjuger qu'environ 12% du marché mondial des smartphones contre 22% pour son grand rival Samsung, selon les estimations pour le deuxième trimestre du cabinet IDC, ses nouveaux modèles restent très attendus par ses fans et la plupart de leurs caractéristiques avaient déjà fait l'objet de fuites, parfois depuis déjà plusieurs mois.

Besoin d'un nouveau produit phare

La mise à jour de l'iPhone est toutefois particulièrement surveillée cette année: pour la première fois depuis la sortie de la première version de l'appareil en 2007, les ventes viennent de reculer durant deux trimestres consécutifs.

Vu l'énorme poids du smartphone dans les résultats d'Apple, cela ampute aussi son chiffre d'affaires et ses bénéfices, de respectivement 15% et 27% sur le trimestre clos fin juin.

Mais ce dont a vraiment besoin Apple, c'est d'un nouveau produit vraiment révolutionnaire, comme avaient pu l'être les premiers iPhone ou Mac. Ce prochain «hit» de la marque à la pomme se fait pour l'instant toujours attendre, en dépit de rumeurs persistantes de projets dans la télévision, l'automobile ou la réalité augmentée. (nxp/ats/afp)

Mario sur l'iPhone et Pokemon Go sur l'Apple Watch

Super Mario, l'un des héros les plus populaires de Nintendo, s'invite sur l'iPhone et l'iPad d'Apple avec un nouveau titre exclusif annoncé mercredi, tandis que le jeu à succès Pokemon Go va arriver sur la montre connectée Apple Watch.

Le titre du pionnier japonais des jeux vidéo s'envolait de 24,50% à Wall Street suite à ces annonces.

Le créateur de Mario, Shigeru Miyamoto, est venu faire la démonstration du nouveau jeu mobile «Super Mario Run», qui arrivera en décembre en exclusivité sur l'App Store, la boutique d'applications mobiles d'Apple

Il a expliqué que le jeu avait été conçu spécifiquement pour être utilisé en touchant et en tapant, le cas échéant d'une seule main, sur un écran tactile de téléphone.

Les joueurs pourront télécharger et profiter d'une partie du jeu gratuitement, mais devront payer pour accéder à l'intégralité du contenu. Le prix n'a pas été dévoilé dans l'immédiat.

La société californienne Niantic, qui a signé un énorme succès cet été en mettant d'autres très populaires personnages de Nintendo à l'heure de la réalité augmentée, a prévu pour sa part de sortir son hit «Pokemon Go» sur l'Apple Watch «avant la fin de l'année», selon son patron John Hanke, également présent sur scène à San Francisco.

(NewsXpress)

Ton opinion