Grande-Bretagne: La prison à vie pour un ado de 15 ans
Actualisé

Grande-BretagneLa prison à vie pour un ado de 15 ans

Un jeune Britannique a été reconnu coupable de meurtre. Sa complice, aussi âgée de 15 ans, a écopé de six ans de prison. Les deux ados avaient mené une expédition punitive.

par
jfz
Robert Daley, 45 ans, a été poignardé en avril par les deux adolescents.

Robert Daley, 45 ans, a été poignardé en avril par les deux adolescents.

Deux ados britanniques, âgés de 15 ans, ont été condamnés à des peines de prisons pour le meurtre d'un homme qu'ils considéraient être un pervers sexuel, selon différents médias anglais. Le garçon a été condamné à la prison à vie, avec un minimum de 9 ans à purger, et la fille a écopé de 6 ans.

Les faits se sont produits au mois d'avril à Brixton, au sud de Londres. Robert Daley, 45 ans, soupçonné d'avoir commis des abus sur une jeune fille de 16 ans, venait d'apprendre que, par manque de preuves, la justice renonçait à toute charge contre lui. Il a alors téléphoné à sa victime présumée pour lui dire à quel point cette nouvelle le réjouissait. Ce à quoi elle a répondu par un SMS cinglant, selon le «Daily Mail»: «Vous êtes un homme pervers, jamais je ne vous pardonnerai. Cessez de m'appeler et de me contacter, je ne veux pas avoir affaire à vous.»

La jeune fille a ensuite échangé un coup de fil avec sa jeune sœur, âgée de 14 ans au moment des faits. C'est cette dernière qui se retrouve aujourd'hui en prison, pour avoir mené une expédition punitive contre Robert Daley, en compagnie du petit ami de sa sœur. Les deux ados se sont rendus le jour même au domicile de leur victime. Ils voulaient lui «donner une leçon» mais la bagarre a dégénéré: .Robert Daley n'a pas survécus aux cinq coups de couteau qu'il a reçus, dont deux l'ont touché au cœur.

Au terme d'un procès de trois semaines, la jeune fille a été reconnue d'homicide par négligence. Le juge Anthony Morris a estimé que l'adolescente ne bénéficiait pas du soutien et de l'éducation nécessaire, étant donné que ses parents étaient en prison.

En revanche, s'adressant à son comparse, le magistrat s'est exclamé: «Vous avez vu votre acte comme une vengeance de ce que vous avez considéré comme une insulte à votre petite amie», rapporte le «Daily Mail». L'adolescent a été reconnu coupable de meurtre.

Ton opinion