Actualisé 05.04.2006 à 12:17

La prison pour des néonazis

Trois ans et trois ans et demi de réclusion: ce sont les peines dont écopent deux néonazis qui ont tabassé sauvagement des étrangers en 2002 à Lucerne.

Agés de vingt ans au moment des faits,

les jeunes extrémistes de droite ont été condamnés pour blessures corporelles graves et pour violation de la norme anti- raciste par le Tribunal cantonal de Lucerne, qui a publié son jugement mercredi. Ils ont toutefois été acquittés de l'accusation de tentative d'homicide volontaire.

La cour d'appel a augmenté de quelques mois les peines prononcées en première instance. La procureure avait requis cinq de réclusion. Les avocats à la défense avaient plaidé 18 mois de prison. Les accusés devront aussi verser 10 000 francs à une de leurs victimes.

En mai 2002, les deux jeunes vêtus comme des skinheads ont frappé sauvagement deux Tamouls et un Bosniaque handicapé lors de trois sorties nocturnes. Ils étaient en état d'ébriété. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!