Attentat de Manchester: La prison pour le SDF qui avait volé des victimes
Actualisé

Attentat de ManchesterLa prison pour le SDF qui avait volé des victimes

Un homme qui disait avoir aidé des blessés lors de l'attentat de Manchester en mai, a écopé de quatre ans de prison pour en avoir dépouillé certains.

L'individu, un sans domicile fixe âgé de 33 ans, avait été présenté comme un héros, affirmant avoir aidé quelques-uns des blessés de l'attaque survenue lors d'un concert d'Ariana Grande le 22 mai 2017, qui a coûté la vie à 22 personnes. Plus de 50'000 livres (65'800 francs) avaient été récoltés pour lui. Mais les images de vidéosurveillance l'ont montré en train de dérober des possessions de personnes blessées ou tuées.

Un «vulgaire voleur»

L'homme a reconnu avoir volé un portefeuille et un téléphone portable à deux victimes. Le tribunal de Manchester l'a condamné à une peine de quatre ans et trois mois de prison. «Vous n'étiez pas le héros que vous prétendiez être, vous n'étiez qu'un vulgaire voleur», lui a lancé le juge, estimant «difficile de trouver un ensemble de circonstances plus répréhensibles».

«Peu importe dans quelle situation personnelle vous vous trouvez, voler les affaires de personnes blessées et terrifiées est déplorable», a commenté, après la décision de justice, un responsable de la police de Manchester.

Selon l'accusation, le trentenaire avait fourni une «aide limitée» mais avait aussi saisi l'occasion pour commettre des vols juste après l'attaque. Les images le montraient notamment se penchant sur une blessée pour lui prendre son sac à main alors que sa petite-fille de 14 ans agonisait à ses côtés. Il avait ensuite utilisé sa carte bancaire dans un fast-food. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion