Pour Caroline, la production de MAPR s’est plantée
Publié

Caroline de «Mariés au premier regard»«La production s’est complètement plantée»

Critiquée, voire insultée, à la suite de son passage dans «Mariés au premier regard», Caroline a fait une mise au point et s’en est prise aux experts.

Caroline n’a pas trouvé l’homme de sa vie dans «Mariés au premier regard».

Caroline n’a pas trouvé l’homme de sa vie dans «Mariés au premier regard».

Lionel GUERICOLAS/AGENCE 1827/M6

Caroline, qui a agacé une grande partie des téléspectateurs de «Mariés au premier regard» à cause de son attitude envers Axel et qui a été harcelée sur les réseaux sociaux, ne gardera pas un excellent souvenir de son passage dans l’émission. Dans «Le Buzz TV», la Française a fait le bilan de son aventure et en a profité pour donner sa version de certains faits.

Caroline a commencé par déclarer qu’Axel l’avait mise mal à l’aise au moment de la cérémonie et que c’était pour cette raison qu’elle avait accepté de l’épouser, malgré son peu d’attirance pour lui. Elle a ensuite enfoncé le clou, en affirmant que celui qui accusait la production de le faire passer pour un ermite ne l’écoutait pas et était très susceptible. Caroline n’a d’ailleurs pas compris comment les experts de «Mariés au premier regard» avaient pu assurer qu’Axel et elle étaient compatibles à 80%. «La production s’est complètement plantée», a-t-elle dit, affirmant que Pascal de Sutter avait pris parti pour Axel: «Un jour, au téléphone, il lui a dit qu’il était désolé de l’avoir marié à moi, précisant que j’étais une fille qui ne voulait pas d’homme dans sa vie et que je resterais seule avec mes chiens. Il ne peut pas dire qu’il s’est trompé dans la compatibilité donc il préfère dire que je n’aime pas les hommes.»

La jeune femme a tout de même trouvé un point positif à sa participation au programme, auquel participera Florent Manaudou, ainsi qu’aux commentaires négatifs qui ont suivi. Après avoir beaucoup entendu qu’elle allait finir sa vie seule  parce qu’elle est trop exigeante, Caroline a réfléchi. «Et je me suis dit que je pouvais tomber amoureuse de quelqu’un qui n’est pas parfait pour moi», a-t-elle conclu

(jfa)

Ton opinion

14 commentaires